shooting stars


Agena Langley • Leader de l'Association Gaïa

avatar
Messages : 1
Pokédollars : 3
Sam 15 Oct - 18:29

Agena Langley

carte d'identité

★ NOM & PRÉNOM : Langley, Agena
★ SEXE : Féminin
★ ÂGE & DATE DE NAISSANCE : 35 ans, 21 Mars
★ REGION & VILLE DE NAISSANCE : Rosetta, Basilia
★ ORIENTATION SEXUELLE : Laissez les subordonnés espérer~
★ SITUATION : En couple

★ GROUPE : Association Gaïa
★ OCCUPATION : Leader de l'Association Gaïa
★ avatar : Rika - Mystic Messenger

pokemon


informations

★ La rumeur (probablement fausse) dirait que c'est une vegan hardcore ★ Son Meganium est son plus ancien Pokémon et le seul qu'elle a pu conserver de son enfance, mais elle les a tous depuis un moment. Son Desséliande terrifie les rares membres qui l'ont vu  Ses vêtements comportent beaucoup de noeuds (mais pas ses cheveux, grâce à des sprays magiques, vive 2500 ;D), et de manière générale, elle prend plutôt soin d'elle. Mais la plupart reconnaissent que c'est une très belle femme à la base.

Agena est une femme adorable. Après tout, c’est le chef d’une association caritative ; pouvait-on en attendre moins d’elle ? C’est une femme très souriante qui croque la vie à pleines dents et prend un grand plaisir à s’occuper des autres. Mais attention, n’allez pas la prendre pour une bonne poire ! Agena est aussi une femme au caractère fort, presque buté, qui n’hésitera pas à prendre des décisions radicales. Peut-être est-elle un peu égoïste, mais elle agit ainsi pour le plus grand bien ; c’est son rôle de leader, et même si elle vous avouera ne pas aimer être si stricte, elle reconnaît être obligée de le faire. Dotée d’une grande empathie, le sort des humains comme des Pokémon l’intéresse depuis toujours, et elle prend grand soin de son équipe comme des membres de son Association, qu’elle considère comme une famille. Egalement dotée d’un esprit vif, c’est une femme patiente qui garde son calme en toutes circonstances et viendra toujours avec une solution en tête, quoiqu’il arrive.

Du moins… c’est le sommet de l’iceberg. Peu le savent, mais Agena n’est pas si lisse que ça. Elle n’est pas diabolique en soi, mais disons qu’elle n’est pas la personne la plus stable que vous rencontrerez. Si elle affiche un sourire angélique en votre présence ce n’est pas toujours le cas, et si ses intentions sont bonnes elle tend à perdre le contrôle. Possédant un côté fanatique, elle agit parfois de manière impulsive, violente, excessivement craintive ; dans ces moments-là, hausser le ton et émettre des élucubrations incompréhensibles et paranoïaques n’est pas rare chez elle. Violente dans ses propos comme dans ses gestes, elle tend naturellement à manipuler les gens. C’est plus fort qu’elle. Elle essaie de les prévenir, mais ils restent pour la rassurer et en payent les conséquences. Elle vous demandera le sourire aux lèvres de vous blesser pour la bonne cause. De vous sacrifier pour elle. Murmurera des mots empoisonnés et haineux à l’égard d’Atlas et de son leader, pour lesquels elle semble vouer une haine sans bornes. Seules les personnes les plus proches d’elle connaissent la vérité, bien sûr. Elle essaie d’agir comme une femme vraiment sympathique et respectable, qui attise l’admiration. Elle aimerait bien que ce soit vrai, mais elle sait pertinemment que ce n’est pas le cas.

histoire
Agena est née à Basilia, dans une famille assez pauvre, et une des rares à toujours connaître de nombreux secrets au sujet des légendaires et de traditions et connaissances révolues. Une famille aimante qui lui enseigna à aider son prochain, d’ailleurs. Agena était cependant assez… spéciale dès son enfance, bien que cela ne fut jamais vraiment remarqué, la demoiselle étant très réservée et passant tout son temps libre avec ses Pokémon à l’époque. C’est d’ailleurs avec eux qu’elle commença à se montrer légèrement abusive et manipulatrice, et commença à avoir des réactions violentes.

Elle commença réellement à changer lors de l’épidémie ayant eu lieu vingt ans plus tôt. Elle avait à l’époque quinze ans et avait commencé à voyager, fascinée par les autres villes et ayant hâte qu’Atlas Industries règle les nombreux soucis de Basilia. Lorsqu’ils abandonnèrent leurs projets à cause de l’épidémie et cessèrent de soigner les malades, elle le prit très personnellement, notamment après la perte de ses proches – Pokémon comme humains. Se retrouvant complètement seule, elle développa une peur panique de l’abandon et de la perte et commença, malgré son jeune âge, à chercher des remèdes plus naturels – avec les moyens du bord – pour soigner la population. Finalement, l’épidémie fut éradiquée, mais Agena conserva une haine profonde pour Atlas Industries et commença à trouver un intérêt fanatique pour les légendes et mythes qu’on lui avait appris par le passé, et l’idée d’un monde meilleur, différent de celui que proposait Atlas.

Elle commença donc à travailler d’arrache-pied, devenant particulièrement sociable à l’encontre d’autres personnes, à moitié par convention, à moitié par peur d’être seule de nouveau. Ses penchants destructeurs devinrent de plus en plus puissants à mesure qu’elle s’enfonçait dans son utopie. Elle commença à travailler auprès de nombreux chercheurs – notamment dans le domaine médical, mais pas seulement - et sociologues, restant auprès de ceux qui partageaient sa vision, et devint progressivement un des acteurs principaux de la ville en mettant en avant ces idées dans des conférences et jouant sur le côté traditionnel de la ville pour le mettre en avant, lui et ses légendes, et rendre Basilia unique et conforme à sa vision. A trente ans, elle put enfin fonder l’Association Gaïa pour aider les plus infortunés, et le développement de la ville, bien qu’atypique, fit un bond. Désormais, nombreux sont plus qu’heureux à l’idée de travailler au service de cette héroïne ou à soutenir l’Association. Seule son équipe et les membres importants de Gaïa connaissent réellement Agena Langley et ses penchants fanatiques et brutaux... ainsi que son rival dirigeant Atlas Industries, qu'elle a rencontré à plusieurs reprises et méprise avec ferveur.


Atlas Industries
Elle déteste Atlas Industries. Par leur faute, parce qu'ils ont abandonné Basilia, elle a dû subir la perte de sa famille, de ses amis Pokémon. Mais pas seulement. Elle a fait de nombreuses recherches sur eux, et est convaincue que leur technologie et leur avarice sans bornes vont conduire ce monde à sa perte et leur manque d'éthique la terrifie. Elle fera tout pour créer un monde plus harmonieux pour humains et Pokémon... et causer leur perte.
Association Gaïa
L'Association qu'elle a fondée à la sueur de son front, et dont elle est terriblement fière. Destinée à aider humains et Pokémon, à rendre le monde plus beau et harmonieux... elle est pour eux un chef respecté mais aussi très accessible et elle connait bien la plupart des membres. Ses quatre admins sont des personnes qu'elle apprécie beaucoup, ce qui ne l'empêche pas de rester professionnelle. Après tout, Gaïa est bien plus qu'une simple association, n'est-ce pas ?  
Taylor Atlas
Au départ, quand elle avait vu ce jeune homme perdu, elle ignorait que c'était un Atlas. Elle trouvait une certaine beauté dans sa quête d'idéaux, dans sa douleur apparente, mais aussi dans son art qui... l'époustouflait. Alors elle l'a aidé, a tenté de le soigner, de le rendre heureux. Lorsqu'elle a su, elle a été terriblement en colère, bien sûr, mais... ça lui donnait une raison de le garder auprès d'elle. Elle le volerait à Atlas et ne les laisserait jamais le récupérer. Si il faut qu'il souffre, si il faut qu'elle le brise et le laisse perdre la vue, qu'importe, elle se moque des conséquences ! Mais elle refuse qu'on le lui arrache. Sans lui, elle serait terriblement perdue, et elle sait que c'est plus que réciproque.



Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Fin de l'association UDE/Ankama pour Wakfu TCG
» NBA 2k9 [mode association]
» Association de Malfaiteurs - Défias
» Cleveland Cavaliers 2010/2011 [mode association]
» Washington Wizards 2010/2011 [mode association]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: