shooting stars


« This will be the day we've waited for, this will be the day we open up the door »

avatar
Autre compte : Orion P. Abrasax
Messages : 121
Pokédollars : 3811
Equipe : .
Newton
Meitner

Mer 22 Mar - 22:19

Celebi Oum
ft. Ruby Rose - RWBY

★ NOM & PRÉNOM : Oum c'est le nom et Celebi c'est le prénom.
★ SEXE : Fille.
★ ÂGE & DATE DE NAISSANCE : 22 juin 2483 (16 ans pour l'instant, mais aura 17 ans en cette année 2500)
★ REGION & VILLE DE NAISSANCE : Phénacit, région de Rhode.
★ LIEU DE RÉSIDENCE : Académie Spatiale
★ ORIENTATION SEXUELLE : Ne sais pas trop
★ SITUATION : Célibataire et non elle ne veut pas de toi.

★ GROUPE : Star Académie
★ OCCUPATION : Étudiante
★ CURSUS :  Sciences

équipe


« They see you as small and helpless, they see you as just a child »
Celebi est très forte, mentalement. Ça ne se voit pas au début, car elle n'en laisse rien paraître, mais elle l'est. Elle garde toujours la tête haute, même dans les pires moments, toujours prête à affronter l'adversité. Une chose est sûre, elle n'a pas peur de grand chose. La vie lui en a fait voir suffisamment pour qu'elle refuse de baisser les bras. C'est une battante, qui refuse toujours de se laisser abattre. Du genre à retenir ses larmes, s'empêcher de pleurer, serrer les dents, et continuer, toujours. De loin, on la dirait faible, frêle, une enfant... qui est en réalité une adulte depuis bien longtemps.
Elle a l'air d'une fille souriante, gentille. Un genre de bonne copine, en somme. Si on la voit de loin, on peut se dire qu'on peut l'aborder facilement, aller lui parler de n'importe quoi et faire d'elle votre amie. La réalité est tout autre. Bien qu'elle soit souriante, quoique légèrement timide, vous ne resterez souvent pour elle qu'une connaissance. Car elle ne vous laissera jamais trop se lier à elle, et elle à vous. C'est simple, Celebi connaît beaucoup de monde, mais personne ne peut prétendre vraiment la connaître. Elle ne dira jamais rien de son passé, jamais rien de ses sentiments. Quand on parle de la jeune fille, on se rend souvent compte qu'effectivement, on a pas grand chose à dire. Et insistez un peu trop, elle se refermera. Cela paraît impossible de briser sa carapace, et si vous allez trop loin, elle vous rejeterra violemment.
Pourtant, vous aurez peut-être l'occasion de le constater, mais Celebi est le genre de fille qui vous dira toujours de ne pas vous laisser abattre, de toujours aller de l'avant. Si vous tombez, elle viendra vous relevez, elle plantera son regard autoritaire dans le votre en vous ordonnant de ne jamais abandonner, car c'est la pire chose à faire. Oh, elle ne s'attachera pas à vous, si c'est ce que vous pensez, c'est juste qu'elle a horreur de voir quelqu'un se laisser abattre. Et ça, elle vous le fera sentir très rapidement. Ne vous étonnez pas si elle vous engueule parce que vous êtes en train de vous plaindre, elle dit que souvent, il n'y a aucune raison de pleurer.
Celebi est parfois violente dans ses paroles, d'ailleurs, mais dites-vous que ce n'est pas en pensant à mal. Jamais. Même si elle ne se l'avoue pas, elle a un très grand cœur, bien qu'elle essaie au maximum de s'en empêcher.
Au niveau du travail, elle est extrêmement studieuse. Sa vie semble tourner autour de ses études, elle a d'ailleurs de très bonne notes. Pourquoi elle travaille tant, ça, elle ne le vous dira pas, mais autant vous dire qu'il ne vaut mieux pas la déranger quand elle bosse.
Difficile à atteindre, difficile à blesser mentalement autant que physiquement (elle n'a pas l'air comme ça mais elle sait très bien se battre au corps à corps) on ne l'a jamais vu pleurer. Certaines personnes mal attentionnées ont essayé pourtant, mais il semblerait que rien ne l'atteint.
Celebi n'aime pas les gens trop curieux, si vous lui poser trop de questions elle sera très vulgaire et violente avec vous. Les plus perspicaces auront compris qu'elle a eu un passé difficile, mais ce n'est sûrement pas d'elle qu'ils obtiendront quelconque réponse. Les seuls vraiment proches d'elle semblent être ses Pokemon.
Briser la carapace de Celebi ne sera pas chose aisée. Faire en sorte qu'elle s'attache à quelqu'un est quasiment impossible. Peut-être que c'est mieux comme ça, ou peut-être, qui sait, faudrait-il essayer, même avec de nombreux échecs, essayer d'en savoir plus. Car en elle, elle porte un lourd fardeau, dont elle ne se débarrassera jamais. Un jour, peut-être, quelqu'un l'aidera à le porter...


« A story will be told  and victory is in a simple soul »
Parfois, Celebi se disait qu'elle n'aurait jamais dû naître. Qu'elle aurait dû rester dans le ventre de sa mère, ne jamais en sortir probablement, ou peut-être même ne jamais se former. Parce qu'il y avait des moments, comme ça, quand elle revoyait sa vie, ce qu'elle avait traversé, où elle se disait qu'elle aurait pu éviter tout ça en n'existant jamais dans ce monde. Ça lui aurait tellement facilité les choses... bien sûr, elle n'aurait même jamais eu conscience de sa propre existence, mais peut-être que ça aurait été mieux aussi. Mais bon, ce n'est pas comme cela que ça s'est passé...

C'était le 22 juin 2483, à Phénacit, dans la région de Rhode. Une région qui a connue de constantes évolutions au fil des siècles. Alors qu'au début des années 2000 elle se trouvait être une région isolée, désertique, hostile pour les humains comme les Pokemon et qui comptait uniquement un peu plus de 300 habitants sur son sol, les années et les siècles, ainsi que les découvertes de mines de cristaux et d'énergies renouvelables nouvelles ont fait qu'elle se développa grandement. En 2100, le nombre d'habitants avait doublé, et en 2200, on recensait plus de 2000 habitants. La ville souterraine de Suerebe s'était agrandit, et une seconde ville souterraine avait même fait son apparition, Runat. L'essor de la région avait attiré de nombreux voyageurs, si bien que les familles originaires de Rhode étaient maintenant minoritaires. Rares étaient ceux qui pouvaient prétendre avoir des ancêtres vivants ici à l'époque où la région était désertique, et les années passants, les arbres généalogiques se perdaient dans les méandres de l'oubli, et on ne savait plus bien d'où on venait, mais naître sur Rhode suffisait à en faire une fierté.
2200, c'était aussi le plus lointain qu'on pouvait remonter dans les ancêtres de Celebi. Un travail de longue haleine commencé il y avait une centaine d'années avant la naissance de la jeune fille, par des membres de sa famille qui ne voulaient apparemment pas tomber dans l'oubli. Le plus ancien ancêtre recensé donc, avait pour nom Théophile Archisane, un homme a la tête de la plus grosse compagnie minière de la région. C'est là-dedans qu'il avait fait fortune et ses précieuses marchandises étaient distribuées dans toutes les régions. Un jour (c'est son carnet personnel qui nous raconte cette histoire), alors qu'il s'aventurait dans une mine, un éboulement lui boucha le tunnel par lequel il était entré et il du trouver un autre endroit pour s'en sortir. L'histoire raconte qu'il erra trois jours durant dans ces souterrains interminables, n'ayant trouvé qu'une source d'eau ou s’abreuver. Mais il fit aussi une travail tout à fait curieuse. Il s'agissait d'une petite pierre rouge, ne ressemblant à aucune pierre que l'homme avait vu jusqu'à maintenant, et Arceus sait qu'il en avait vu. Il décida de la prendre et selon lui, elle lui porta bonheur, car c'est juste après l'avoir ramassée qu'il trouva la sortie du labyrinthe.
Maintenant, pourquoi vous raconter cela ? Et bien tout simplement parce que cette pierre (qu'il nomma l'Archisane, oui le gars était légèrement prétentieux) fut transmise de génération en génération. Théophile voulait que jamais on n'oublie son nom, que jamais on ne l'oublie lui. Car si au fil des mariages et mélanges, son nom de famille tombait dans l'oubli, il resterait toujours cette pierre comme un souvenir. Et puis, malgré ses nombreuses recherches, il n'en avait jamais trouvé d'identique, il supposa donc qu'elle avait des pouvoir magiques (on n'en trouva jamais cependant).
Bien, maintenant, revenons à ce qui nous intéresse. Celebi naquît donc le 22 juin 2483, et fut donc désignée comme l'héritière de la fameuse Archisane. C'est fou comme les roches peuvent traverser le temps sans vieillir... Dès sa naissance, son père lui offrit le collier auquel était accrochée la pierre, bien en sécurité à l'intérieur d'un boîtier transparent quasiment incassable, et impossible à ouvrir.
Nous étions donc au 25ème siècle, la région de Rhode n'avait cessé de se développer et n'avait plus rien à voir avec ce à quoi elle ressemblait 500 ans auparavant. On avait même ajouté autour de l'île une partie de ville entièrement flottante. Le potentiel de l'endroit été exploité à son maximum, les galeries minières étaient maintenant devenue des parties de villes elles aussi. On parlait partout des villes souterraines de Rhode, la région étant d'ailleurs connue principalement pour ça.
C'est pourtant à l'air libre que se situait la maison de Celebi. Une maison oui, une des rares encore existantes, qui datait d'ailleurs du 21ème siècle. Pas étonnant de la part du père de Celebi, professeur d'histoire à l'Université de Rhode, passionné de ce siècle, qui avait mit toutes ses économies à acquérir ce petit bijou s'étendant sur deux étages en plus du rez-de-chaussée. Une maison entièrement décorée avec des objets datant du 21ème siècle, la passion du père n'ayant aucune limite. Mis à part les quelques commodités qui étaient d'époque, tout le reste était un véritable musée du 21ème siècle, des objets que le père avait commencé à collectionner très jeune et qu'il exposait maintenant fièrement à n'importe lequel de ses invités.
Mais, oh, attendez, je vois que certains de vous s'agitent. J'ai oublié de préciser quelque chose ? Oh, vous voulez parler du curieux prénom de la jeune fille, cela vous titille un peu ? Le petite histoire derrière est pourtant très simple. Il fut une époque ou le Pokemon légendaire Celebi était vénéré sur l'île, l'autel à sa faveur existe toujours d'ailleurs et est classé comme monument historique. C'est donc en hommage à cette légende (ou réalité, qui sait?) que la petite avait été nommée, en plus du fait que ses parents aient trouvés cela très joli.
Voilà, vous êtes contents, je peu continuer mon histoire ?
Donc, j'en étais où moi ? Ah bah oui, ça à réclamer des choses tout le temps, j'en perds le fil, bravo, vous pouvez être fiers de vous (nan c'est de l'ironie.)
Ahem, pardon, je digresse (gresse!)

Le père donc, professeur d'histoire à l'UR (Université de Rhodes), se nommait Lazarus Oum. La mère... et bien, sa mère, que Celebi préfère appeler sa maternelle, elle ne l'a jamais connue. Et c'est très bien comme ça pour la jeune fille qui n'a jamais souhaité connaître son identité. Car Celebi avait un deuxième père, Ozpin Rooster qu'elle appelait son padre, ça simplifiait la chose. Les familles homoparentales étant loin d'être une chose surprenante à cette époque, on passera rapidement là-dessus. Everest était à la tête d'une boîte de production de films d'animations, plutôt connue d'ailleurs. Comment ces deux-là s'étaient rencontrés, les deux hommes ont toujours souhaité garder le secret. D'après eux, c'était pour garder une part de mystère, et avoir leur « petit secret » mais pour Celebi, c'est surtout que leur rencontre était un truc supra banal, et qu'ils avaient juste voulu faire passer ça pour quelque chose de fantastique.
Mais une chose était sûre, c'était que les deux étaient follement amoureux l'un de l'autre. Pas une seule fois ils ne s'étaient disputés devant leur fille, les rares fois où ils le faisaient, c'était en privé, et encore, la réconciliation arrivait vite. Ils s'aimaient, et ils aimaient leur fille, dès la première fois où ils avaient posés les yeux sur elle, ils s'étaient promis de la chérir comme personne, de l'élever de la meilleure façon possible et de veiller à ce que jamais elle ne soit malheureuse. Une connexion avait d'ailleurs semblé se faire, dès le début, car dès que la jeune fille avait posé ses deux petits yeux gris sur ses papas, un grand sourire avait éclairé son visage, car elle savait, à ce moment, elle savait qu'elle était tombée dans une famille magnifique, qu'elle était un bébé chanceux.

Elle appris très rapidement à marcher, voulant visiblement se mettre sur ses pieds le plus rapidement possible. La petite adorait courir, et pour une enfant de son âge elle courrait vite, ce qui obligeait une surveillance constante de ses parents pour ne pas qu'elle s'enfuit à perpète. Mais sur le principe elle se contentait de courir dans la maison et dans le petit jardin, ne voulant pas forcément sortir de ces limites, étant très bien où elle était.

Pour l'anniversaire de ses 7 ans, le fameux âge de raison (est-ce que c'est vrai ou pas, aucune idée), ses papas lui offrirent un cadeau très spécial, un cadeau qu'ils avaient cherché un an durant, et ce cadeau c'était un petit Evoli de couleur grise, peu ordinaire donc. Loin de se rendre compte de la rareté de l'animal au début, Celebi cria cependant de joie en découvrant son nouvel ami. Elle le sera d'ailleurs si fort dans ses bras que le petit Pokemon la griffa. L'enfant eu un mouvement de recul avant de se mettre à pleurer en se plaignant que le petit ne l'aimait pas, mais compris ensuite que c'était sa faute, et elle se confondit en excuse devant le gris. Depuis, ils ne se sont jamais quittés, Celebi l'emmenant partout même là où ça lui était interdit. Un jour, elle faillit le perdre dans un musée, et ce fut une crise de pleurs qui ne s'arrêta que quand le dénommé Newton soit retrouvé. Elle eu tellement peur ce jour là qu'elle demanda à ses parents d'acheter un collier GPS au petit Pokemon.
Lazarus et Ozpin avaient réfléchis au fait d'avoir un autre enfant, mais finalement décidèrent que cette petite plien d'énergie leur suffisait amplement. Et puis, la brunette jouait suffisamment avec les autres enfants de son école et de son quartier, ça semblait lui aller. A la maison, son Evoli était son meilleur compagnon de jeu, elle était heureuse avec ça, et tant qu'elle était heureuse, alors ses papas aussi.

A sa demande, elle obtint à ses dix ans un second Pokemon. Une Roselia, que Celebi nomma Meitner, un nom que la fillette avait lu dans l'un des nombreux livres de son père. A croire qu'elle s'intéressait déjà à la science à cette âge-là. Car même si elle n'y comprenait pas grand chose, déjà, ce sujet la fascinait, et elle avait déjà acquis quelques connaissances, en avance par rapport aux enfants de son âge sur ce niveau-là. Elle si disait qu'un jour, elle irait étudier à l'Université, là où travaillait son papa. Ah, et dire qu'elle rêvait déjà de grandes études...

Sa vie aurait pu continuer comme cela. Belle douce, sans problème majeur. Une vie insouciante, celle d'une petite fille heureuse là où elle était et qui n'aimait rien d'autre que sa vie, ses amis, ses Pokemon et surtout, ses parents.
Mais il arriva un jour où la vie lui montra qu'elle n'était pas dans un conte de fées, que ce genre d'histoire n'existait que dans les rêves et dans les livres qu'on lui racontait avant qu'elle ne s'endorme le soir. Elle avait encore 10 ans, bien qu'étant sur l'année de ses 11 ans. Cela ne faisait que quelques mois qu'elle avait reçu en cadeau sa Roselia et qu'elle essayait tant bien que mal de l'empêcher de dévorer la moindre fleur qu'elle trouvait sur son chemin, réelle ou synthétique. Ce jour-là, ce jour qu'elle n'oubliera jamais, ce jour qui a fait basculé sa vie si brusquement, si subitement que personne n'aurait pu le voir arriver. Car ce jour-là, son père, Lazarus Oum, fut tué.

Attention : la partie suivante est en spoiler car elle contient des mentions de meurtre. Je ne suis pas allé jusque dans le gore total, mais je préfère que les âmes sensibles s'abstiennent.


TW Meutre:
 

Au départ, l'enfant ne compris pas. Elle demanda régulièrement quand son père reviendrait. Même lors de l'enterrement, elle ne réalisa pas tout de suite. Mais au fil des mois, au fil des images qui lui revenait en tête, elle compris. Le meurtre de son père habitait ses cauchemars, et il fallut longtemps avant qu'elle réussisse à faire une nuit complète sans qu'elle revive ses instants. Encore aujourd'hui, certaines de ses nuits se retrouvent agitées par cela.

Le caractère de Celebi s'assombrit grandement. Elle se refusait à sortir de chez elle, ne jouait plus comme avant. La maison n'était plus la même sans Lazarus, cette maison qu'il chérissait tant. Ozpin et elle durent même la quitter, tant chaque objet présent les ramenait à une douleur vive.

Pourtant, Celebi était bien plus forte qu'elle n'y paraissait. Ce fut même elle qui soutint son padre, plutôt que l'inverse. Au fil des années, cette douleur avec laquelle elle grandissait l'avait forgée. Elle se concentrait sur le travail, son but était de devenir une grande scientifique. Elle savait à quel point son papa en avait rêvé...

Mais la vie semblait ne pas vouloir en fini avec elle. Seulement trois ans après le décès de son premier père, le second succomba, une mort subite, soudaine, les médecins en conclure que la souffrance qu'il avait ressentit l'avait achevé, lui dont la santé n'était déjà pas terrible. Il avait tenu un maximum, pour sa fille, mais cela semblait ne pas avoir suffit.
Celebi fut envoyée dans une famille qu'elle ne connaissait pas, sur Hoenn. Une tante éloignée, envers laquelle elle a toujours refusé de ressentir une quelconque affection. Elle refusait de s'attacher, désormais. La seule chose sur laquelle elle se concentrait, c'était son travail. Elle appris à adopter une façade, celle d'une jeune fille souriante, sympathique. Après tout, elle avait besoin de communiquer avec les autres pour vivre, mais faisait constamment en sorte de ne jamais s'attacher. Tout cela faisait bientôt souffrir.
Elle se fit émancipée à l'âge de ses 16 ans. Quelque chose qu'elle avait toujours voulu, toujours attendu. Pour se débarrasser de quelconque attache, elle s’inscrit à l'académie de Rosetta, dans le cursus Sciences. Ici commence pour elle une nouvelle vie. Une vie à laquelle elle s'accroche. Parce qu'elle refuse de la lâcher, si la vie a voulu la faire souffrir, elle lui montrera qu'elle est plus forte qu'elle, et qu'elle surmontera toutes ses épreuves.

Car quand elle lève les yeux vers le ciel, elle remarque toujours deux étoiles plus brillantes que les autres. Elle les a nommées Lazarus et Ozpin qui là-haut, elle le sait, veillent sur elle. Et lui demande de vivre et de sourire, car son sourire est le plus beau de tous. C'est ce qu'ils lui ont toujours dit. Alors, pour eux, elle se promet, au moins d'essayer, d'être heureuse....


« I don't wanna hear your absolution, hope you're ready for a revolution  »
Orion est pauvre mais grâce à lui ce perso que j'ai en tête depuis un mois a vu le jour, aimez Celebi, elle vous le rendra (oupa). Sinon moi c'est Panda.


avatar
Messages : 151
Pokédollars : 3004
Disponibilité : Yup
zone libre : Rage en Cadetblue
Equipe :
Mer 22 Mar - 22:31
hello, i'm here for the angst

Je devrais te taper pour la blague du "star academie" mais ton personnage est cool, donc je ne le ferais pas. Et pis la musique est good shit good shit


I step forward. "Fight me"
To the optimist, the glass is half full. To the pessimist, the glass is half empty. To the engineer, the glass is twice as big as it needs to be.


avatar
Autre compte : Orion P. Abrasax
Messages : 121
Pokédollars : 3811
Equipe : .
Newton
Meitner

Mer 22 Mar - 22:34
Oui mais la fatigue, toussaaaaaa crying

I know, right ** Et quand je regarde les paroles de tous les génériques de RWBY, too much accuracy !



And no matter What I do Nothing ever takes The place of you
Celebi résiste en #97353D
avatar
Autre compte : Taylor Atlas
Messages : 249
Pokédollars : 4212
Equipe :
Jeu 23 Mar - 12:32
☄ validation  

Félicitations, tu es validé ! ✧・゚: *✧・゚:*

Comment dire ? I'm getting Luna vibes from her for no reason, even tho their personalities are so different
Elle est vraiment très chouette et je suis contente que tu rejoignes le #CursusCutie 8D
Son histoire est tragique sans être excessive, j'aime toujours beaucoup comme tu parviens à décrire n'importe quelle situation de façon crédible et agréable (à lire hein. L'histoire ne l'est pas ;w;w;w;)
DU COUP BIENVENUE A L'ACADEMIE, vous avez droit à une quantité illimitée de câlins de Takeshi pour la peine ;D

_____________________

★ Tu peux donc désormais recenser ton avatar ICI
★ Rechercher des amis/plans cul/whatever ICI
★ Remplir ta T-card ICI
★ Appeler ta mère ICI
★ Et enfin, tu peux aussi quémander des RPs ICI

Que les étoiles te guident à travers Rosetta ♥


avatar
Messages : 37
Pokédollars : 3010
zone libre : The Cigarette Duet ▬ Cepheus fume en #CC2102
Equipe :
Icarus le Dracolosse
Catalyst le Caninos
Peculiar le Mimiqui
Bebop la Ponyta
Jeu 23 Mar - 22:51
RUUUUUUBYYYY

Bon, re-bienvenue ! Meilleur choix d'avatar, la musique... tu connais mon avis dessus (en l'entendant mon copain s'est précipité dans le bureau et là il danse help please)

Mais poooor Celebi crying crying crying
avatar
Autre compte : Orion P. Abrasax
Messages : 121
Pokédollars : 3811
Equipe : .
Newton
Meitner

Ven 24 Mar - 0:28
Thaaaanks <3

(Lel enfermez J. cet homme devient incontrôlable)



And no matter What I do Nothing ever takes The place of you
Celebi résiste en #97353D
Contenu sponsorisé

Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Eur'open Bowl 16 et 17 octobre 2010 Anglet (64)
» [Résolu] Plantage lors du chargement d'une ville
» OpenNab 0.06
» Special menu but without XP and Level.
» Eurobowl et Eur'Open Bowl - 15, 16 et 17 oct. (Anglet, 64)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: