shooting stars


ONE : Evolutions liées à l'époque

avatar
Messages : 112
Pokédollars : 499
Jeu 13 Oct - 19:56


Rosetta en 2500



médecine

Les maladies que nous connaissons ont quasiment toutes été éradiquées au cours de ces derniers siècles. La manipulation génétique, banalisée quoique toujours soumise à une certaine réglementation, a beaucoup contribué à cela. Même en naissant avec un handicap ou en en gagnant un au cours de sa vie, il n’est généralement pas difficile de corriger cela. De manière générale, modifier son apparence et pousser les limites de la nature à loisir n’est pas très difficile, on peut changer de visage, de chevelure, et j'en passe à loisir. En parlant de pousser les limites, on dit d’ailleurs que, outre les dopages risqués et illégaux pour Pokémon, certains produits dangereux censés modifier complètement l’être humain circulent clandestinement... Si on dit qu’ils donnent des capacités dignes de Pokémon, la réalité correspond plutôt à une catastrophe biologique dévastatrice pour la santé physique comme psychologique. D’ailleurs, les troubles psychiques existent toujours et sont même assez répandus dans certains milieux, pas nécessairement les plus défavorisés. De plus, si les maladies actuelles ne sont plus présentes, d'autres sont apparues et peuvent être dévastatrices. Les soins vis à vis des Pokémon sont tout aussi développés.
 

urbanisme

Les villes de Rosetta sont quasiment auto-suffisantes au niveau de l’énergie, principalement grâce à l’exploitation de certains Pokémon. Par économie de place, elles possèdent des bâtiments particulièrement hauts ; au sommet de certaines, notamment Astéria, de grands jardins se sont installés, parfois reliés par des passerelles. On vit désormais dans le ciel ! Certains bâtiments sont de vrais villages en hauteur, possédant aussi bien des boutiques que des résidences, ainsi que des divertissements, comme des salles de combat. La ville possède son propre petit écosystème, des Pokémon y vivant librement, ce qui n’est pas sans causer du grabuge parfois, mais permet de maintenir de nombreux systèmes en place et d’ajouter un air agréable aux lieux. Les robots et diverses machines sont partout pour se charger de basses besognes comme l’entretien des villes ; vous n’avez plus à vous soucier des déchets. La plupart des transports en commun sont magnétiques, et très performants. L’intérieur des villes, en soi, est piéton ou se parcourt en hoverboard ou à dos de Pokémon. Ainsi, de grandes promenades sont installées partout, le sol affichant parfois des néons ou hologrammes qui vous suivent lorsque vous marchez, ou d’autres fantaisies du type. Les habitats sont relativement petits et très chers à cause de la densité de population de Rosetta ; on préfère rester dehors que dans un minuscule studio. La seule exception est Basilia, bien moins développée que les autres, quoique très avancée comparée à notre ère. Pour plus d’informations sur les lieux, c’est ici.
 

pokemon

Comme toujours, les Pokémon sont les plus fidèles alliés de l’Homme et les mystères les entourant sont encore nombreux. On emploie toujours les Poké Balls, bien que les villes piétonnes incitent les dresseurs à garder un Pokémon derrière eux, et les combats, bien que n’étant plus au centre des préoccupations, sont toujours très populaires. Il n’y a plus d’arènes, mais la popularité de certains dresseurs en font des modèles que beaucoup essaient de dépasser lorsqu’ils les croisent sur les routes. En étant constamment connecté, on peut veiller à être au courant de toute migration de Pokémon venus d’ailleurs, de toutes les astuces et de tous les objets circulant en ce moment ! Mais d’autres trouvent leur bonheur en avançant au hasard et en se laissant porter par le voyage. De nombreux nouveaux objets de combat ont été créés : que ce soit pour faire disparaître votre compagnon l’espace d’une seconde, modifier son type le temps d’un combat ou encore placer un champ magnétique autour de la zone, de toutes nouvelles stratégies sont apparues. Des tournois sont parfois lancés et les vidéos les plus populaires qui circulent sont celles de combats. Si les termes « Coordinateurs » et « Ranger » n’existent plus, des spectacles de Pokémon, parfois sous forme de compétition non-officielle, existent toujours et de nombreux dresseurs sont employés pour veiller sur les Pokémon, communiquer avec eux et aider la population grâce à leurs pouvoirs. Les métiers sont légèrement différents et ils travaillent soit indépendamment, soit pour une organisation comme l’Association Gaïa au lieu de former leur propre groupe.


communications

Naturellement, le monde Pokémon de 2500 est un monde plus connecté que jamais.  La « télévision », qui n'en est plus vraiment une, ne sert plus qu’au divertissement. A la place, on utilise des objets plus petits mais surtout plus faciles à transporter ; notamment la célèbre Montre Astrale d’Atlas Industries, que presque tout le monde possède. Doté d’un projecteur holographique, ce bijou de technologie partiellement contrôlable par la pensée – bien que certaines options soient « tactiles » ou vocales – permet d’être en réseau avec le monde entier et d’avoir accès à toute l’information en permanence sur simple demande. Elle possède également des applications permettant de vérifier votre santé ou celle de votre équipe, entre autres. Elle permet aussi de téléphoner, bien entendu. Des versions plus grandes et puissantes existent, équivalents d’un ordinateur aujourd’hui, bien que « grandes » soit une exagération ; elles ne dépassent guère la taille d’une petite tablette actuelle et sont très portables, et plus adaptées à un usage professionnel. Evidemment, avec tous ces appareils, vous vous doutez bien qu’on a très rapidement accès à vos informations personnelles et la confidentialité est une denrée rare et précieuse. C’est grâce à ce que vous possédez que les vitrines des boutiques affichent des hologrammes d’objets que vous appréciez, par exemple, ou qu’on surveille étroitement vos activités les plus obscures.


divertissements & arts

Pour faire simple, tout est possible. Dans une région qui communique activement avec le monde entier et possède un passé si riche, il n’est pas étonnant de voir que les tendances sont diverses ! La musique est principalement faite par ordinateur, y compris pour le chant, des voix impossibles à discerner de celles de chanteurs réels ayant été développées. Autant dire que pouvoir se produire en chair et en os, avec un instrument réel est un talent rare et très prisé. Les films vous immergent dans leur univers et sont souvent à choix, rendant la limite entre le cinéma et le jeu vidéo, toujours très populaire, presque indiscernables. Les tenues vestimentaires sont tout aussi variées que le reste ; les matériaux sont ce qui a le plus changé. Quelque chose qui ressemble à un pull de laine peut être complètement imperméable, vous tenir chaud ou froid selon la saison, mesurer votre rythme cardiaque et changer de couleur à loisir… vos chaussures de course peuvent vous transmettre de l’énergie et recharger votre Montre Astrale, et la visière de votre casquette afficher des informations sur le Pokémon que vous avez en face ou encore une carte ! En bref, ce domaine est très florissant. Les sports effectués en compagnie des Pokémon, comme depuis la nuit des temps, rendent le public fou. Et la population attend avec impatience que les aéronefs soient accessibles à tous… imaginez les possibilités.


société

Ce joli monde est facile à vivre, mais le domaine social pose plusieurs problèmes. Bien qu’il existe encore des personnes défavorisées, n’importe qui peut mener une longue vie et accéder aux soins nécessaires, et les métiers les plus ingrats étant confiés aux robots, chacun peut accéder à un emploi sûr et relativement agréable. La science et certains aspects de l’administration sont les domaines les plus privilégiés, ce qui n’est pas sans déplaire à certaines personnes qui dénoncent un déséquilibre notable dans les différentes catégories sociales. Qui plus est, dans une population extrêmement dense et nombreuse, difficile de se démarquer ; nombre d’individus se plaignent de n’être qu’un rouage remplaçable d’un grand collectif, tiraillés entre leurs convictions et le moule social. Etre bon, aussi bien dans le système scolaire que professionnel ou simplement dans le domaine du dressage, nécessite des efforts colossaux ; ces attentes très dures et la recherche constante de perfection et de rationalité de la société actuelle favoriseraient notamment l’anxiété et la dépression. Beaucoup de personnes travaillent également peu voire pas, pour diverses raisons, laissant la technologie et la facilité de la vie à Rosetta gouverner leur existence ou s'oubliant dans des distractions plus ou moins dangereuses. Qui plus est, la plupart des gens étant connectés au reste du monde contre leur gré et étroitement surveillés, la peur d’être reconnu et l’envie de rentrer dans une case dépourvue de défauts s’est développée. Cependant, ces soucis ne touchent pas tout le monde et une majorité de citoyens vit bien ce mode de vie. Certains, cependant, y sont farouchement opposés, par exemple l’Association Gaïa.


Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Les instruments de musique de notre époque
» documentation peinture époque napoléonienne
» [Manga] COBRA Jump Comic première édition d'époque.
» Pubs d'époque
» MVS : les prix à l'époque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: