shooting stars


TWO : Lieux

avatar
Messages : 112
Pokédollars : 499
Jeu 13 Oct - 19:57
informations générales


★ Rosetta est située à l'Ouest de la région d'Unys. Le port d'Aarhus en est assez proche, étant au Sud-Est de la région ; Basilia est à l'opposé, au Sud-Ouest, dans une zone très boisée. Vers le centre de la région, reliée à la mer par un fleuve, on trouve la grande Astéria. Au Nord d'Aarhus se situe Neapolis, et loin au Nord-Ouest, dans une zone plus montagneuse et désertique, on trouve la Cité Spatiale. Les transports entre villes sont extrêmement rapides grâce à des trains magnétiques bien desservis, et ceux entre régions sont également nettement réduits ; vous pourriez faire une dizaine d'allers-retours entre Kanto, assez éloignée, et Rosetta en une journée, par exemple. Oh, bien sûr, vous pouvez toujours voyager à dos de Pokémon vol ! Mais les voitures n'existent plus, en revanche.

★ On estime que Rosetta est à l'heure actuelle la région la plus développée du monde Pokémon. Cependant, toutes les autres ont nettement changé depuis les années 2000, bien entendu. On vous laisse imaginer à quoi peuvent ressembler les autres régions, à condition que cela reste cohérent et assez similaire à Rosetta ! Si vous avez un doute ou besoin de conseils lors de l'écriture de votre fiche, n'hésitez pas à contacter le staff par MP.

★ Sur Rosetta, nous avons tendance à associer les régions aux pays dont elles sont inspirées. Ainsi, un personnage originaire de Kanto ou de Johto aura de bonnes chances d'avoir un nom japonais, d'être excessivement poli et de jouer les touristes à Kalos en récitant des haïku (cliché ? Du tout). Mais n'ayez crainte ! Grâce à l'immense diversité culturelle et ethnique du monde de 2500, il n'est pas impossible du tout d'avoir un Allan blond né à Safrania. Pour rappel, les quatre premières régions sont inspirées de régions japonaises, Kalos correspond à la France, Alola à Hawaii, et Unys (tout comme Rosetta, qui est très proche), aux Etats-Unis, plus précisément New-York.

★ Ce système marche aussi (et surtout) pour les langues ; il sera facile de passer d'Unys à Rosetta sans apprendre de nouveau langage, mais ce sera plus compliqué si vous êtes originaire d'Hoenn. Vous pouvez donc comploter en Kalosien à l'incompréhension d'autres personnages, ne pas comprendre certains termes, etc... si vous souhaitez jouer dessus. Bien sûr, rien ne vous empêche d'ignorer ces possibilités, ce n'est qu'un fil directeur.

★ Dans l'espace, on peut désormais aller bien plus loin grâce à la maîtrise des trous de ver et l'amélioration générale des vaisseaux. Faites cependant attention à pouvoir retrouver votre chemin... ah, et on n'a toujours pas trouvé de planète similaire à la Terre jusqu'ici, mais certaines sont plus ou moins hospitalières si vous souhaitez vous y arrêter.  
avatar
Messages : 112
Pokédollars : 499
Jeu 13 Oct - 21:30







asteria

Astéria est la capitale de Rosetta. Située au cœur de celle-ci, elle est absolument immense et est la ville la plus développée. Très reconnaissable, elle se distingue par ses tons clairs, presque blancs, et ses immenses tours. La ville du futur dont vous avez toujours rêvé ? C’est Astéria. C’est simple, on y trouve absolument tout. Quasiment auto-suffisante malgré les nombreux aménagements qu’elle contient, c’est une ville très écologique, et plus verte qu’il n’y paraît. Oubliez les simples jardinières aux fenêtres ; ce sont les toits qu’on cultive, ainsi que d’immenses parcs presque trop bien taillés et jolis pour être vrais. La pollution et le réchauffement climatique ne sont plus que de lointains souvenirs, grâce aux nouvelles énergies employées et exploitées à leur maximum grâce aux pouvoirs des Pokémon. Se déplacer d’un endroit à l’autre de l’immense métropole est au passage très facile ; il suffit d’employer le tramway magnétique, si vous n’avez pas Vol. En dehors des transports en commun, et de quelques exceptions rares, la ville est entièrement piétonne, la plupart des matériaux lourds ou dangereux sont délivrés par de petits aéronefs ou des Pokémon spécialisés, le coût de ces solutions étant devenu ridicule au fil du temps. C'est également une ville très sûre, car très surveillée.

Un endroit majeur d’Astéria est bien sûr le siège social de Atlas Industries. Après tout, c’est eux qui ont fait de la ville ce qu’elle est, un havre de paix où les humains comme les Pokémon sont des rois se laissant servir par des technologies de pointe ! Leur QG est une tour immense, même comparée aux autres, au blanc presque aveuglant lorsque le soleil se reflète dessus. Des dizaines d’employés y entrent et en sortent, mais nul ne sait ce qui se passe à l’intérieur. Bureaux dérangés, lieux de détente pour les employés, salles de conférence aux systèmes holographiques géants, laboratoires secrets… les lieux sont immenses et tout est fait pour paraître agréable à tous ceux qui y travaillent, bien que tout bon salarié sous payé s’en plaindra.




avatar
Messages : 112
Pokédollars : 499
Jeu 13 Oct - 21:31








Basilia

Cette ville est la moins développée de Rosetta. Située près des forêts protégées et d’un lac, Basilia est un vrai havre de paix pour les Pokémon, qu’on voit souvent déambuler dans les rues. Si on y vit correctement, elle est cependant assez pauvre et l’accès aux dernières technologies, aux produits à la mode et à certains soins est limité ou très en retard comparé à la capitale. Si Atlas Industries ainsi que d’autres organisations ont bien tenté de s’y installer vingt ans plus tôt, une grave épidémie mobilisant tous leurs moyens les détournèrent du développement technologique de la ville, dont le développement est désormais stagnant. Historiquement très attachée aux traditions, cette absence d’évolution a permis à la ville de garder cette aura millénaire qui n’existe désormais que très peu ailleurs. De vieux lieux de culte sont régulièrement remis en état par les associations locales qui cherchent à faire vivre la ville, et on y raconte encore des histoires sur les légendaires d’Unys et du monde.

Autour se situe donc la forêt. Située sur un plateau, elle comporte de nombreux Pokémon assez craintifs et si le lieu paraît sauvage, une grande surveillance est en réalité exercée dessus. Hors de question de polluer l’endroit ou de le détruire, c’est une réserve naturelle ! On y trouve notamment des créatures de type Plante, Poison et Insecte, venus d’ailleurs de plusieurs régions. Bien plus farouches que ceux qui errent dans la petite ville, ils sont source de nombreuses attaques et très farouches, et difficiles à capturer. Cependant, montrez-vous calme et appâtez-les et vous pourrez peut-être les caresser ou les prendre en photo.

Le lac, lui, est réputé pour accueillir une foule de Pokémon d’eau douce, parfois même des dragons selon les rumeurs. On y voit donc de nombreux pécheurs, des gamins en train de pique-niquer au bord du lac en été, ou même des gens surfant sur les eaux tranquilles du lac à dos de Pokémon. Ses eaux sont gardées pures et limpides, tout comme la forêt. C’est d’ailleurs près du lac que se situent les locaux de l’Association Gaïa, qui depuis cinq ans aide la population à vivre correctement malgré la pauvreté de la ville, bien que d’une manière atypique comparée au reste de Rosetta.




avatar
Messages : 112
Pokédollars : 499
Jeu 13 Oct - 21:34







Neapolis

Neapolis est la ville la plus active de Rosetta après Astéria ! Possédant une population majoritairement jeune, elle est particulièrement attractive et vit au gré des demandes et des modes. On dit de la ville qu’elle ne dort jamais… et ce n’est peut-être pas faux. Néons mouvants au sol, boutiques qui affichent des hologrammes de ce que vous préférez et essaient de vous attirer à l’intérieur par tous les moyens quelle que soit l’heure, bars, cafés et salles de fêtes bien isolés mais terriblement bruyants une fois que vous y entrez… tout est là pour vous empêcher de vous reposer et vous pousser à vous amuser en permanence. Les panneaux d’affichage flottants, les murs des bâtiments changent de couleur régulièrement, la ville entière se transforme au cours de la journée ; Neapolis en met plein la vue. A ce qu’on dit, la ville consomme des quantités incroyables d’énergie qui attire beaucoup certains Pokémon, notamment ceux de type Electrique. Vous croiserez également beaucoup de créatures assez rares, mais blessées et faiblardes, parfois à peine sorties de l’œuf. La raison ? Ces Pokémon à la mode, une fois « dépassés », sont rapidement abandonnés par leurs dresseurs et se retrouvent incapables de vivre dans la nature… heureusement, un refuge géré par un jeune couple et l'Association Gaïa s'occupe de certains et tente de leur trouver un dresseur aimant !

La principale structure de la ville est le Parc d’Attractions, bien sûr ! Vous pourrez participer à de nombreuses simulations extrêmes vous proposant d’interagir dans des scénarios catastrophe aux milliers de fins, grimper dans des fusées tamponneuses qui désormais ne sont plus fixées au sol mais peuvent flotter et se cogner dans tous les sens, grimper sur l’éternelle grande roue pour contempler la ville entière de haut… ou bien préférez-vous faire un tour du côté d’une authentique maison hantée, remplie de Pokémon Spectre et d’images plus vraies que nature ? Bien sûr, c’est sans compter les attrape-nigauds vous demandant de tirer au laser sur des objets inaccessibles pour gagner une maigre peluche Mélofée… et les animations qui apparaissent parfois pour faire vivre le Parc et le rendre plus attractif !

Le Quartier des Fêtes est le plus connu de Neapolis. Il comporte une immense Salle de Spectacles, toujours remplie, où se produisent de nombreux artistes tous les jours. Que ce soit pour s’afficher en compagnie de leurs Pokémon, à la manière des Concours d’autrefois, ou encore se produire en concert, des amateurs comme de grandes idoles y cherchent à émerveiller les yeux du public. C’est aussi ici qu’on trouve les bars et restaurants les plus huppés, proposant le plus fin et innovant de la cuisine moléculaire. De manière générale, c’est une ville qui ne tient pas en place, aux habitants avides de nouveautés et de sensations fortes ! Mais elle reste très chaotique et ses nombreux excès sont sources de nombreux problèmes, aussi bien sociaux qu’économiques.




avatar
Messages : 112
Pokédollars : 499
Jeu 13 Oct - 21:36







Aarhus

Aarhus est une ville côtière assez agréable. La partie la plus active d'Aarhus est bien entendu l’énorme port de commerce, aux nombreux navires fonctionnant à l’aide de nouvelles énergies propres. C’est encore par voie marine que beaucoup arrivent dans la région, et les commerces sont nombreux dans cette partie plus industrielle de la ville ; il n’est donc pas étonnant d’y trouver de nombreux habitants d’ethnies variées, issus de toutes les régions du monde, ainsi que des Pokémon issus de tous les horizons. Pas toujours une bonne chose si on se fie aux régulières attaques du système sanitaire de Aarhus par les Grotadmorv importés… mais ce détail mis à part, se balader sur les quais toujours fourmillants d’activité est agréable et de nombreuses promenades ont bien sûr été mises en place. De nombreuses usines et quelques entreprises sont aussi basées ici, et certains quartiers ont gagné un air exotique à cause de l’installation d’immigrants. On peut passer d’une enseigne ornée du nom de Ho-Oh inscrit au pinceau dans une langue indéchiffrable pour arriver dans le restaurant d’un célèbre chef Kalosien la rue suivante.

Une autre partie de la ville est composée de plages d’argent, moins industrielle mais très touristique ! Si elles font un peu moins rêver que les tropiques d’Alola ou d’Hoenn, elles restent assez propres et agréables pour s’y baigner quand la chaleur se fait trop intense en été, et assez éloignées du port pour rester agréables. Les sportifs viennent régulièrement s’y entrainer, notamment au surf qui est assez populaire à Aarhus. Des festivals aux origines multiples s’y déroulent fréquemment ; vous verrez toujours quelqu’un pour jouer avec des effets lumineux – les feux d’artifice sont bien plus… artificiels qu’avant, et moins dangereux, après tout, ou pour faire voler des lanternes en l’honneur de tel ou tel Légendaire, par exemple.

Des hôtels très luxueux bordent ces langues de sable, proposant des services à couper le souffle. D’ailleurs, le plus populaire d’entre eux est… sous-marin ! Immense bulle extrêmement solide, elle vous permettra de dormir entouré de nombreux Pokémon, parfois très puissants ou rares si vous avez de la chance. Un peu plus loin de la côte, si vous avez le mal de mer, on trouve une zone résidentielle assez calme comparée au reste d'Aarhus.




avatar
Messages : 112
Pokédollars : 499
Jeu 13 Oct - 21:41







cité spatiale

La Cité Spatiale est un lieu situé un peu à l’écart de toute ville à Rosetta pour des raisons pratiques – notamment pour éviter toute pollution lumineuse. Elle est divisée en deux parties distinctes étroitement reliées entre elles.

Tout d’abord, le principal : le Centre Spatial. C’est ici que sont effectuées la plupart des recherches quant à la conquête du Système Solaire, la plupart dirigées par Atlas Industries et ses plus éminents scientifiques. C’est également là que les pilotes d’aéronef préparent leurs voyages et travaillent sur d’autres projets la majorité du temps. Il faut dire que les lieux ont quelque chose d’accueillant ; leurs murs clairs et leurs grands halls pourraient avoir quelque chose d’inquiétant, mais entrez dans le bureau de n’importe quelle personne travaillant ici où les chambres qu’occupent certaines d’entre elles, et vous vous rendrez compte que le Centre peut être un cocon assez agréable. Par souci d’économie de place, les nombreux vaisseaux sont situés au sous-sol et sortis lorsque nécessaire. On y trouvera régulièrement des mécanos penchés sur leur ouvrage, en train de réparer le matériel de pointe qu’on leur a confié. A son sommet se trouve un grand Observatoire laissant une vue imprenable sur le ciel étoilé, dans lequel sont renfermés des télescopes d’une capacité encore jamais vue.

La seconde partie est la prestigieuse Académie Spatiale de Rosetta. Ce très grand bâtiment est bien plus récent que le Centre, ayant été créé il y a douze ans avec la participation notable d’Atlas Industries qui garde un œil sur l’établissement et ses étudiants. Comportant des amphithéâtres pour les cours magistraux, des ateliers qui feraient rêver n’importe quel mécanicien, des labos et des machines de simulation de vol, l’académie est immense et très bien équipée et confortable. Un petit parc a été installé ; on y trouve souvent des étudiants en train de réviser leurs examens, rêvasser ou y chercher les Pokémon qui y vivent et appartiennent à l’établissement le temps d’une expérience si les leurs ne conviennent pas. Les dortoirs pour les étudiants ne pouvant se permettre de venir à coup de CS Vol ou de navette sont situés dans un bâtiment séparé. Chaque chambre est assez petite mais plutôt confortable, et peut accueillir un à trois étudiants selon la chambre choisie. Outre les étudiants, on y trouve des pilotes confirmés travaillant au nom de l’école dont ils sont issus, déjà une véritable institution. Certains, ainsi que quelques chercheurs au Centre, font parfois office de professeur ; rares sont les enseignants qui travaillent à temps plein ici sans faire de recherches en parallèle. Quant aux combats, ils ne sont pas enseignés, mais ils font l’objet de nombreuses compétitions entre élèves et sont en quelque sorte le « sport populaire » de l’Académie.

L’académie propose trois cursus distincts. Le premier est dit de Sciences, et est axé sur l’étude des Pokémon. Que ce soit ceux venus de planètes lointaines, ceux aux propriétés incroyables pouvant servir à l’invention de nouvelles machines ou de gadgets… ces créatures sont étudiées sous toutes leurs coutures et les étudiants de ce cursus sont souvent très proches de leurs compagnons et vus en train de créer de nouveaux objets innovants. Les diplômés des premières promotions sont pour la plupart devenus scientifiques au service d’Atlas ou de la Cité, mais certains décident de mettre leurs compétences au service d'autres domaines.

Le second, dit d’Ingénierie, est plus porté vers ce domaine et la mécanique. Ils construisent les vaisseaux mais assistent également les élèves du premier cursus dans la création de certains outils particulièrement pointus, et on exigera souvent d’eux qu’ils accompagnent les pilotes en vol afin qu’ils soient présents en cas de problème dans l’appareil ; aussi, ils partagent certaines matières avec les autres élèves et feront plus tard office de soutien. Cependant, leur présence est primordiale et ils sont assez nombreux à vouloir se retrouver le nez dans les machines, même si les étudiants de cette promotion ont une réputation… renfermée et bourrue.

Enfin, le cursus le plus difficile et sélectif, comprenant donc bien moins d’élèves, est celui de Pilotage. Naturellement, les élèves restent des scientifiques et auront des notions poussées d’astronomie, d’astrophysique, d’aérospatiale ainsi que d’autres domaines liés. Mais ils bénéficieront surtout des cours de pilotage et d’un entraînement physique très dur. Beaucoup s’entrainent donc à fond avec leurs Pokémon pour réussir à passer les nombreux tests qui les attendent.

La première condition pour rejoindre l’Académie est d’avoir dix-sept an minimum. L’inscription se fait sur concours, mais les notes des élèves le long de leur scolarité, notamment en sciences bien sûr, est aussi pris en compte lorsqu’il s’agir de départager les candidats. De plus, un test physique rigoureux sera demandé aux élèves souhaitant entrer en cursus de pilotage, car une santé de fer, une bonne vue et d’autres aptitudes seront demandées d’eux.




avatar
Messages : 112
Pokédollars : 499
Jeu 13 Oct - 21:42







outer space

Ah, l’espace ! Bien trop vaste pour le décrire, bien entendu. A ce jour, un voyage vers la Lune ne dure que quelques heures, et vers Mars, quelques jours. On peut accéder à quasiment toutes les planètes du Système Solaire, à présent, ou au moins leurs lunes pour les plus inhospitalières. Les vaisseaux sont nettement plus confortables également, ainsi que compacts et maniables, tout en demeurant plus rapides et en proposant de quoi voyager pendant plusieurs mois. Si la maîtrise de la téléportation avec les trous de ver n’est pas encore totale, on peut très bien se balader dans des recoins inédits de l’Univers pour les explorateurs les plus braves et méritants ! Encore faut-il savoir en revenir, cela dit…

Pour l’instant, on explore ces lieux, mais on en a déjà domptés plusieurs ! Naturellement, le premier fut la Lune. Elle dispose de plusieurs petites bases mais la principale a été le fruit d’années de travail et de recherches, et est composée d’une structure presque aussi agréable que notre planète bleue. De grands bâtiments font office de seconde maison pour certains pilotes, mais aussi des personnalités ayant assez d’argent pour se payer un voyage ou même de personnes conviées pour une occasion spéciale… aller sur la Lune n’est pas plus exceptionnel qu’aller à l’autre bout du monde aujourd’hui ! Pas besoin d’être VIP pour y aller, même si son libre accès est plutôt réservé à des pilotes expérimentés… Il s’agit d’une série de bâtiments, reliés par une passerelle et auxquels on peut accéder dans le sous-sol où sont rangés les vaisseaux. La gravité, bien que moins importante que sur Terre, est nettement plus élevée qu’à l’extérieur. L’oxygène n’est pas un problème, la nourriture non plus – et en cas de pénurie faire parvenir de quoi manger est très rapide – et des plantes peuvent même y pousser. Bien évidemment, la sécurité des lieux et son système sont étroitement surveillés, et on ne peut pas y vivre en permanence ! Mais on se croirait presque sur Terre. Cela dit, hors de la « ville », rien n’a changé ; toujours le même paysage nécessitant un scaphandre… on n’y trouve bien sûr pas de Pokémon, si ce n’est quelques rares espèces, notamment de type Roche, et… des Mélofée, bien entendu.

On aurait pu bien plus développer cette base si… autre chose ne nous intéressait pas. En l’occurrence, outre les planètes vivables que cherchent désespérément les explorateurs, la terraformation de Mars. Cela fait des années qu’une partie de la planète rouge, celle jugée plus propice à cette opération, est en « travaux ». De nombreux systèmes sont installés et on espère pouvoir habiter les lieux bientôt. La Terre étant surpeuplée et semblant trop limitée aux yeux de l’humanité, nombreux sont ceux qui rêvent de pouvoir débuter une toute nouvelle civilisation là-bas… qui sait, peut-être que les Pokémon auront un rôle-clé dans cette histoire ! Ce n’est encore qu’un projet, cependant… mais la communauté scientifique, et bien sûr Atlas, sont optimistes.




Contenu sponsorisé

Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Phasing des maisons : les lieux importants
» Quels sont les lieux qui vous interessent le plus sur habbo?
» L'histoire d'Azeroth et ses lieux cachés
» Les Coatl, gardiens des lieux sacrés
» les lieux de la campagne.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: