shooting stars


Rainbow guy is coming in town

avatar
Autre compte : Jane-la-Lavette
Messages : 79
Pokédollars : 920
Disponibilité : Variable
zone libre : Merci Calliope & Julia pour les vava
Equipe :

Sam 17 Déc - 23:33


Prism Powers






carte d'identité

★ NOM & PRÉNOM : POWERS Prismatic
★ SEXE : Masculin visiblement
★ ÂGE & DATE DE NAISSANCE : 38 ans et né un 19/12
★ REGION & VILLE DE NAISSANCE : Unys, Méanville
★ LIEU DE RÉSIDENCE : Astéria
★ ORIENTATION SEXUELLE : Every beautiful women who have great tits
★ SITUATION : Marié... mais célibataire. C'est un peu compliqué

★ GROUPE : Citoyen
★ OCCUPATION : Journaliste

pokemon



physique

★ taille : 1m79
★ corpulence : svelte avec une musculature notable
★ cheveux : bruns, courts avec des reflets cuivrés lors des beaux jours, habituellement ébouriffés sauf quand ils sont paqués à la va-vite d'un revers de main humide
★ yeux : noirs, fins presque en amande, lançant des éclairs de colère la plus part du temps
★ peau : blanche avec régulièrement des coups de soleil à des endroits improbables
★ style vestimentaire : veste en cuir, jeans et chemise
★ particularités : Fumeur et amateur excessif de porno
★ avatar : Miles Upshur (Outlast)

anecdotes

★ Son surnom, Rainbow guy, vient de ses camarades de classe au lycée, lors d'un cours de physique sur la lumière et ses propriétés. A cette époque il ne le supportait pas parce qu'il faisait trop homo, selon lui. Il s'y est habitué et l'apprécie même.  
★ Rêvant de faire le scoop du siècle, il peut passer des heures à rechercher des pistes sur des sites ou des lieux louches.
★ Prism chante très mal, c'est le cas de le dire. Cependant, cela ne l'empêche pas de brailler à tue-tête des chansons tout en sautant sur place. Parce que, oui, pour Prism, sauter sur place comme un chien fou est synonyme de danser.
★ Son équipe est composée de Me, son Venalgue grognon, et de Spidey, son Statitik un peu trop collant et amateur de chewing-gum. La première lui sert surtout à organiser ses dossiers. Le deuxième, pour les combats, mais tous deux sont maîtres dans l'art de s'introduire dans des bâtiments et voler des informations sur des ordinateurs.
★ Son record de cigarettes consommées est de neuf paquets en une matinée.




mental

J'aime mon boulot ! Il a ce petit côté exotique qui empêche les femmes de refuser un verre ou deux. Bien entendu, j’omets le fait que je m'occupe de la section culturelle du journal... Là c'est sûr, ça fait beaucoup moins rêver. Salon de mode, résumé de films et concours pokémon sont mon quotidien. Tiens, je me demande s'il est possible de faire une overdose de paillettes ? Je suis presque sûr que c'est possible ! Je me souviens m'être senti proche de vomir des arc-en-cieux jusqu'à mort s'en suive lors d'un gala pokémon. Rien que d'y penser, j'en ai la chair de poule. Cela doit être pour cela que je ne supporte pas les Pokémons de type fée.
Le seul point positif dans ce genre de métier, vous vous dites, est que je peux mater autant que je veux les concurrentes ! Même pas ! Les trois quarts sont des gamines qui ont la moitié de mon âge et le quart restant pète plus haut que son cul. Damn ! J'ai pourtant demandé à ce qu'on me change de rubrique mais mes demandes sont tombées dans l'oreille d'un PUTAIN de sourd ! Bizarrement, lorsque je casse du sucre sur leur dos de vieux croutons, ils rappliquent, mais lorsque je me démène comme un beau diable pour trouver un scoop, il n'y a plus personne. Fuckers.

Heureusement, les boites de nuit existent et les femmes aussi. Vous devriez me voir sur la piste de danse ! Un dieu sur scène ! Ces deux merveilles de la nature me permettent de me changer les idées. Pendant peu de temps, certes... une nuit, autour d'un verre ou dans un lit, un baiser échangé ou une simple caresse mais cela m'empêche d'aller casser la gueule de mes patrons. Ce qui ferait tâche sur mon CV, il faut l'avouer.

Le jour, je carbure à la nicotine pour me calmer les nerfs. Mes collègues me disent d'arrêter d'enfumer les bureaux mais j'en ai rien à branler. Pour contrer leur dénonciation cruelle, j'utilise alors mon arme secrète : le MIDDLE FINGER ! Cela marche le plus clair du temps mais quand cela ne suffit pas, un regard de braise achève le combat. Les insultes sont en dernier recours...
Je n'y viens jamais aux mains. Tout simplement parce que je ne sais pas frapper du poing sans m'éclater les phalanges. Comme vous l'avez compris, ma musculature vient des courses à pied matinales plutôt que de sport martiaux.

Puis, il y a ces jours où j'aimerai mettre sur pause mon ordinateur, éteindre ma cigarette et vider mon cendrier trop rempli. Ce sont ces moments pendant lesquels je fixe mon appartement minable aux volets fermés par lesquelles les raies trop fines du soleil zèbrent les plis de mon lit défait. Quand les parfums d'assiettes sales et de sacs poubelle deviennent trop étourdissants, j'aimerai claquer la porte. Ne pas me retourner. Continuer droit devant et admirer autre chose que les nuages âpres des cités.
Puis, comme un rappel à l'ordre mon téléphone sonne. Combien de temps puis-je passer le regard dans le vide ? Secondes ou des heures, je ne peux jamais le dire. Alors, sans regarder l'écran de mon portable, ma concentration revient sur la blancheur de ma page épurée... Tandis que mes doigts parcourent les touches du clavier, je m'allume une cigarette distraitement, presque par réflexe, et la grisaille de la fumée reprend ses droits, effaçant l'or du soleil et étouffant mon esprit vagabond.




histoire

Il y a ces petites choses qu'on oublie au fil du temps. L'odeur de l'enfance et les douceurs de chaque matin. Des petits rien qui peuvent passer inaperçus mais qui nous manquent lorsqu'ils ne sont plus là. Phénomène inéducable. Notre esprit serait donc trop encombré pour contenir toutes ces données ? A moins que nous soyons trop cons pour profiter des bonheurs simples de la vie.

J'opte pour la deuxième option ! La connerie est humaine, c'est bien connu, Einstein l'a dit. Enfin... je crois que c'est lui. Si ce ne l'est pas, disons plutôt que c'est une citation made in P.P. Je ne pense pas que l'on me reprochera des droits d'auteur alors... A voté !

En ce qui me concerne, le temps ne m'a pas épargné. J'ai des vagues souvenirs de mon enfance à Unys parsemé de trous comme un fromage kalossien. Une enfance... normal, dans un quartier normal avec une famille normal. Comme tous les garçons, je courrais, m'écorchais les genoux, riais, mangeais mes crottes de nez, tirais les cheveux des petites filles et rêvais d'être pilote. Oui, pilote... le métier qui faisait miroiter mille étoiles dans le regard des bambins ! On les voyait partout : à la télé, à la radio et même dans les comics. Ils étaient les héros de notre quotidien, et j'étais bien décidé à en devenir un.
Déjà petit, je m'entrainais au tir au poichigeon et gambadais à travers rues, filant à toutes allures avec mon Pokémon, imaginant des scénarios invraisemblables peuplés de comètes et de vaisseaux spatiaux. J'avais lu un article où il était mentionné que les Pokémons électriques étaient très importants dans cette carrière. Pourquoi ? Mystère mais dès lors, je me suis mis en tête de capturer un Pokémon électrique ! C'est ainsi qu'après de longues heures à piétiner des hautes herbes, Spidey a rejoint mon équipe. Petite bête velue que je pouvais mettre dans ma poche, je me suis vite rendu compte qu'il me permettrait d'accomplir de grandes choses : voler des cookies dans l'étagère de la cuisine, étant la principale.

Ces moments étaient agréables, mais même s'ils me font sourire, j'aimerai parfois les oublier pour pouvoir l'effacer. C'est horrible de dire cela, car je sais que j'étais tout pour lui.

J'ai entraîné mon équipe et je me suis entraîné avec elle. J'ai grandi et mon souhait de rejoindre l'académie n'a pas changé. Mes parents avaient tout prévu : un appartement avec vu sur parc et en coloc avec Jenny à Astéria ! Ils étaient hésitants à l'idée de me laisser quitter le nid familiale à dix-huit ans mais ce sont toujours les parents qui s'inquiètent le plus. Bref ! Je ne vais pas y aller par quatre chemins, j'ai raté l'examen. Cela m'a fichu le cafard et j'ai passé deux ans, dans mon appartement à regarder le parc. C'est d'ailleurs à cette époque que Jenny est partie.
Mmm... ? Qui est Jenny ? Ma petite amie de l'époque. Je ne saurais pas vous dire à quoi elle ressemble, j'ai brûlé toutes les photos où elle était présente lorsqu'elle m'a quitté. Elle a pris la télé, la bitch ! Nous sommes quand même rester trois ans ensemble et avons réussi à nous marier avant qu'elle ne plie bagage. Ne me jugez pas ! J'étais jeune et, oui, se marier en cachette à dix-neuf ans n'était pas l'idée du siècle. Dire que nous n'avons même pas divorcé... Promis, je ne recommencerai pas ! En y repensant, je me demande ce que je lui trouvais ? Elle devait sûrement avoir un bonnet F...
Mais lui était toujours là, à me soutenir. Il m'aimait et c'est grâce à lui que j'ai trouvé ma voie.

C'était un jour d'hiver où j'ai eu la révélation. Le journalisme. Depuis mes quinze ans, je participais à un site de discussion d'actualité. J'avais ouvert plus d'une centaine de sujets, répondu à bien plus et débattu sans relâche à de nombreuses reprises. L'année qui suivie, je m'inscrivis dans une fac de lettre. Six ans plus tard, je ressortais avec une carte de presse et presque trois dixième de ma vie écoulée. La suite est assez simple, grâce à des contacts, j'ai été engagé au New Rose, un hebdomadaire de Rosetta. Je m'occupais de la rubrique culturelle jusqu'au jour fatidique où l'on m'a demandé de faire un article détaillé sur les concours Pokémon. Lorsqu'on me l'a proposé, je n'ai pas hésité. Mon travail allait être en première page ! En voyant ma vie présente, je n'ai qu'une envie : créer une machine à remonter le temps et refuser ce putain de job !

Je ne sais plus ce que j'ai baratiné... mais cela a plu et de fils en aiguilles, je suis devenu rédacteur spécialisé en concours. Rien que d'y penser, j'ai envie d'aller de frapper du Cocotine. Non ! Méchant Prism ! Couché !
Cela m'a bouffé l'envie d'écrire... j'ai commencé détester les Pokémons fée. J'ai commencé à le détester.

Et puis, un jour, j'ai failli le frapper... C'est à ce moment où j'ai compris que j'étais allé trop loin. Je me souviens que je l'ai caressé doucement entre les oreilles. Il m'a léché la joue et je lui ai dit qu'on allait se promener. Je crois qu'il a compris tout de suite et cela m'a fait encore plus de peine.
Il faisait froid, nous étions en plein mois d'octobre et Stawberry-chan chantait I don't wanna know à la radio. Le refrain tournait en boucle dans ma tête. I don't wanna know I don't wanna know I don't wanna know but now, I know it and I can't bit it. All I can say is bye bye, see you all again. Ironie.

Le vent dénudait les arbres et les feuilles tapissaient les rues. Je crois qu'il s'est serré contre moi pour me réchauffer. J'avais 32 ans et c'était la première fois que je me sentais aussi minable. J'ai entendu parler des échanges miracles mais c'était la première fois que je me présentais devant la borne. J'ai longuement hésité. Il n'y avait pas foule et je n'étais pas pressé. I don't wanna do it but it's also commited. So bye bye see you all again. Je crois qu'un petit bout de moi est parti lorsque la ball a disparu dans la machine. J'ai fermé les yeux et lorsque je les ai réouverts, une ball identique était apparue. Soudain, j'ai eu l'espoir fou que je n'avais pas appuyé sur le bouton mais, ce n'était pas lui à l'intérieur. J'ai regardé le nom de mon nouveau Pokémon : Trademe<3. J'ai souri. Je ne comptais pas renvoyer ce petit Venalgue et si je pouvais m'occuper de lui comme je le faisais avant avec mon précédent ami, cela m'enlèverai un poids du cœur.

Je suis rentré dans mon petit appartement minable avec vu sur parc, le regard flou. Strawberry-chan chantait I don't wanna know et l'hiver venait à grand pas. Et lorsque je repense à ce jour-là, j'espère qu'il a trouvé une gentille dresseuse qui s'occupera de lui. Parfois, je pleure un peu. Parfois, je laisse un éclat de rire gêné m'échapper. 32 ans, c'est un peu tard pour se séparer de son Doudou.





toi, derrière l'écran

★ pseudo : Sherll
★ age : 20 ans
★ tu nous a trouvé où ? : Grâce à deux personnes qui dirigent ce forum... ;)
★ et tu penses quoi de nous ? : Magnifique ! Lorsque j'avais lancé ce défi, je ne pensais pas qu'il allait vraiment être relevé. C'était sensé être une blague...
★ le mot de la fin : mimikyu lov  





avatar
Autre compte : Mag & Seth Crystal
Messages : 105
Pokédollars : 1830
zone libre : 42 écoute "Guillotine" en boucle, en ce moment
Ney & Julia & Ayachou, merci pour les ava bg

Crédits avatars> ゆう
Code signa par ©️endlesslove
Equipe :

Lun 19 Déc - 13:44
Yo bienvenue, pourquoi j'ai autant ri à "Prismatic" c'est un mystère :'D
Tes anecdotes sont chouette, j'ai hâte de voir la suite du personnage du coup je veux dire avec de tels talents en danse, forcément il attire mon attention, bon courage pour ça ;D


    Quarante Deux

       
    Sleep on me. Feel the rhythm in my chest, just breathe. I will stay, so the lantern in your heart won't fade. The secrets you tell me, I'll take to my grave. There's bones in my closet, but you hang stuff anyway. And if you have nightmares, we'll dance on the bed. I know that you love me, love me. Even when I loose my head. Guillotine. #f76061
avatar
Autre compte : Jane-la-Lavette
Messages : 79
Pokédollars : 920
Disponibilité : Variable
zone libre : Merci Calliope & Julia pour les vava
Equipe :

Lun 26 Déc - 12:32
Merci beaucoup !

Je ne savais pas que le nom de mon perso était si drôle. Mais on peut faire beaucoup de blague sur Kalos avec !

Je viens de finir !!



Idiot Smile #ff9933
Cinq heures du mat', j'ai des frissons. Je claque des dents et je monte le son. Seul sur le lit, dans mes draps bleus froissés. C'est l'insomnie, sommeil cassé. Je perds la tête et mes cigarettes sont toutes fumées dans le cendrier. C'est plein d'Kleenex et d'bouteilles vides. J'suis tout seul, tout seul, tout seul.
©️ Joy
avatar
Messages : 151
Pokédollars : 3004
Disponibilité : Yup
zone libre : Rage en Cadetblue
Equipe :
Lun 26 Déc - 16:47
☄️ validation  

Félicitations, tu es validé ! ✧・゚: *✧・゚:*

okay alors j'avais fait un message de validation kewl mais à cause d'une mauvaise manip' j'ai tout perdu donc je boude, voilà.
Sinon, Prism, il est bg et je l'aime très fort. Je sais pas ce qui m'a achevé entre son histoire, son arme secréte ou le nom de son Venalgue.

Sinon, tu sais, j'aime les challenges. Et j'allais pas passer à côté de mon idée farfelue d'un fow pokemon dans le futur, défi ou non  beau gosse

_____________________

★ Tu peux donc désormais recenser ton avatar ICI
★ Rechercher des amis/plans cul/whatever ICI
★ Remplir ta T-card ICI
★ Appeler ta mère ICI
★ Et enfin, tu peux aussi quémander des RPs ICI

Que les étoiles te guident à travers Rosetta ♥️




I step forward. "Fight me"
To the optimist, the glass is half full. To the pessimist, the glass is half empty. To the engineer, the glass is twice as big as it needs to be.


Contenu sponsorisé

Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» The Double Rainbow !!
» Rainbow six vegas 2
» [Résolu]Cherche la musique "Rainbow Warrior" dans le repèr
» Reprogrammation SF2 Rainbow Edition
» AxHell's coming!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: