shooting stars


Pretty stressed out ft. Taylor

avatar
Autre compte : Mag & Seth Crystal
Messages : 105
Pokédollars : 1830
zone libre : 42 écoute "Guillotine" en boucle, en ce moment
Ney & Julia & Ayachou, merci pour les ava bg

Crédits avatars> ゆう
Code signa par ©️endlesslove
Equipe :

Mer 21 Déc - 1:41
Pretty stressed out
omg set me free
Quarante Deux
&
Atlas Taylor
Qu'est-ce qu'il faisait ici ?

Il ne savait pas qui avait pensé que lui tendre un piège pareil était une bonne idée mais il appréciait très moyennement l'attention. Il ne savait pas ce à quoi on s'attendait en le lançant là-dedans, honnêtement. Mais pourvu que ça ne soit rien de grandiose, parce que sinon ils risquaient d'être cruellement déçus. Le brun promenait un regard au bord de la panique sur la foule emplissant le hall, se demandant très sérieusement pourquoi la promotion de Over the Digital Wall ne pouvait pas passer par plusieurs lives holographiques comme ils le faisaient souvent. Ca serait 10 fois plus simple à organiser, et puis ça n'impliquerait pas d'avoir à.. communiquer avec des gens qui étaient là physiquement. Rien que l'idée d'être en présence d'autant de monde lui retournait l'estomac. Tant de monde ayant la possibilité de lui parler et de lui poser des questions. Sa nausée n'en avait pas fini de grandir.

Il ne pouvait pas.

Il en était parfaitement incapable, c'était comme lancer David contre Goliath, sauf que le kalosien n'avait clairement pas autant de ressource que David. Non, il ne s'en sortirait pas en un seul morceau. D'une façon ou d'une autre il merderait, d'une façon ou d'une autre il allait laisser la panique prendre le dessus. Un frisson d'appréhension le parcourait déjà ponctuellement et la nervosité rongeait lentement mais sûrement ses nerfs. C'est tout juste s'il ne sursautait pas à chaque fois que quelqu'un semblait regarder dans sa direction et s'il se forçait à sourire et rester poli, son esprit ne lui laissait pas de répit. Est-ce qu'il était clair dans ses explications ? Est-ce qu'il ne racontait pas que de la merde ? Est-ce qu'il n'était pas en vrai d'ennuyer cette personne à mort ? Oh non, il ne méritait clairement pas qu'on fasse l'effort de paraitre aussi intéressé par ce qu'il disait.. N'était-il pas en train de passer pour le dernier des idiots, honnêtement ? Pourquoi avait-il lâché ce petit rire pathétique ? Sérieusement il ferait bien d'arrêter, c'était de pire en pire..

Ouais, son esprit était sympa comme ça.

Généralement, percevant son embarras, Kyubey lui offrait un ruban en guise de soutien, mais le soulagement superficiel transféré par son Nymphali ne serait pas suffisant pour ce à quoi il devait faire face aujourd'hui. C'était une sorte de journée portes ouvertes comme celle dont il avait profité au centre de recherches. Sauf que cette fois-ci il était du côté des intervenants. Comme s'il était capable d'expliquer quoi que ce soit en formulant des phrases cohérentes quand il y avait autant de monde au même endroit. C'était oppressant. S'il fumait, il aurait sans doute utilisé ça comme excuse pour fuir aller prendre l'air, mais ce n'était pas le cas. Non il devait plutôt rester à proximité d'une sorte de stand où différents membres de l'équipe d'animation étaient assis. L'un d'entre eux -heureusement pas 42- avait présenté Over The Digital Wall, ses personnages et les backgrounds des lieux principaux en introduction, et maintenant ils étaient à la merci disposition des visiteurs pour répondre à des questions.

"Descend dans le hall", disaient ils.

"Faut juste que tu leur apporte les backgrounds corrigés", disaient-ils

Maintenant il était coincé ici.

La majorité des visiteurs consistait en des journalistes et des gosses surexcités, certains ayant fait un cosplay plutôt accurate de Siam pour l'occasion. Au moins c'était sympathique à regarder. Ca l'était beaucoup moins quand ils venaient s'adresser à lui, le faisant sursauter nerveusement quand il réalisait que les frénétiques " Monsieur ? Monsieur ?" étaient à son attention. Déjà personne ne l'appelait jamais 'Monsieur', c'était plutôt 'gamin' ou 'jeune homme' parce que visiblement on peinait à comprendre qu'il était majeur. Ensuite une fois qu'on avait son attention, la première question posée n'avait généralement rien à voir avec SiamVS ou même Over the Digital Wall. Non, quand on le remarquait c'était plutôt son badge qui attirait l'attention. " Hi, I'm 42", ils auraient pu faire un message portant moins à confusion tout de même. On lui demandait généralement s'il avait vraiment 42 ans, ce à quoi il répondait en se retenant de lever les yeux au ciel que non, c'était comme ça qu'on l'appelait.

Et que oui, c'était son 'vrai' prénom.

Plusieurs fois il dut montrer comment il dessinait les fonds avec sa tablette graphique dernier cri -qui appartenait au studio, la sienne étant moins élaborée- et les animait en très peu de temps avec l'aide d'un programme automatisé. Parler des character design auxquels il avait participé était tout de suite plus reposant, parce qu'il avait un peu l'impression que c'était ses personnages, en quelques sortes. Décrire le rapport entre ce qu'on voyait et des parties de leur personnalité tout en laissant volontairement des notes un peu intrigantes pour donner envie de suivre le dessin animé était quelque-chose que le kalosien ne faisait pas trop mal, une fois qu'il parlait avec la personne depuis assez longtemps. Et puis ça n'impliquait pas de parler de lui-même, alors forcément il se sentait mieux.

" Ca n'en finira donc jamais ? " , marmonna-t-il en observant le hall

Vraiment trop de monde. Caressant distraitement l'un des rubans de Kyubey, le brun s'intéressa aux posters digitaux, porte-clés et badges à l'effigie des personnages de SiamVS et Over the Digital Wall qu'ils offraient aux visiteurs aujourd'hui pour mieux faire connaitre le dessin animé. Pas qu'ils doutent de son succès, après tout cette compagnie n'était pas l'une des mieux classées dans le domaine pour rien, mais autant mettre toutes les chances de leur côté, pas vrai ? Ils réussiraient s'ils s'en donnaient les moyens. Brièvement 42 se dit que tout de même, Siam avait un character design plutôt edgy pour un personnage principal de dessin animé. Surtout avec cette brûlure sur un côté du visage. Mais apparemment ses cheveux de deux couleurs avaient lancé une mode chez les adolescents de Neapolis. Comme quoi il leur en fallait peu.

Constatant que le flot de visiteurs ne semblait pas se calmer, l'animateur aurait profité que personne ne soit directement devant lui pour fuir toute cette pression si un homme aux cheveux bleu ciel ne lui avait pas semblé se diriger vers lui. Ah, en fait non. Trop tard, on le verrait. Bon. Au moins ce n'était pas un gosse surexcité ou un journaliste qui lui demanderait des trucs complètement improbable et des infos qu'il n'était sans doute pas encore autorisé à délivrer pour ne pas spoiler le dessin animé. Du coin de l'oeil il vérifia que Mischief ne s'était pas trop éloigné et n'avait pas provoqué de catastrophe. Laisser le Skitty hors de sa pokéball avait été un choix périlleux, mais il occupait certains gamins et serait de toutes façon particulièrement intenable s'il restait enfermé trop longtemps. Ses yeux revinrent au visiteur et il laissa un sourire poli étirer ses lèvres. Avec un peu de chance l'échange ne durerait pas assez longtemps pour qu'il dise trop de conneries.

" Bonjour, je peux vous aider ? ", lança-t-il avec un enthousiasme pas très naturel avant de se retenir de facepalm

Ok, voilà qu'il parlait la mauvaise langue. Belle entrée en matière 42, vraiment. Jusque-là c'était une erreur qu'il n'avait pas faite, mais visiblement il y avait un début à tout. Il eut un rire gêné avant de se reprendre, osant à peine ne pas éviter le regard de son interlocuteur. Peut-être que ce dernier comprenait le kalosien, mais dans le doute il devrait répéter.

" Oh, excusez moi.. euh , voilà qu'il recommençait, Désolé, désolé.. Wow, c'est pas facile aujourd'hui. Je peux vous aider, disais-je ? "

Fit-il, retrouvant enfin ses mots en Unyssien, et ayant subitement plutôt chaud à cause de l'embarras occasionné. Il préférait ne pas savoir, mais ses joues n'étaient sans doute plus de leur couleur habituelle.


    Quarante Deux

       
    Sleep on me. Feel the rhythm in my chest, just breathe. I will stay, so the lantern in your heart won't fade. The secrets you tell me, I'll take to my grave. There's bones in my closet, but you hang stuff anyway. And if you have nightmares, we'll dance on the bed. I know that you love me, love me. Even when I loose my head. Guillotine. #f76061
avatar
Messages : 52
Pokédollars : 2560
Dim 22 Jan - 23:46

 
Stress

AWKWARD
 
Ca faisait un bon moment que Taylor n’avait pas quitté Basilia. Pour être honnête, ce n’est pas comme si il avait vraiment le choix de partir… mais pour une fois, il s’était permis de quitter un peu les locaux Gaïa et sa chère forêt pour aller dans un lieu qui éveillait clairement moins ses instincts d’ermite : Neapolis. Il devait y venir de toute manière pour jeter un œil au refuge où travaillaient quelques membres de Gaïa, mais cette tâche terminée, il en profita pour aller voir une chouette exposition sur un dessin animé qui allait bientôt sortir. Il connaissait déjà une autre série d’animation par les mêmes créateurs, très populaire ; autant dire qu’il était plutôt enjoué à l’idée d’en voir un autre émerger. Ca allait sûrement faire un succès dans les locaux Gaïa, où il regarderait chaque épisode en mangeant des céréales, en pyjama, à des heures indécentes avec une dizaines de membres de l’Association affalés à ses côtés.

Bien sûr, il était aussi curieux de voir tout ça d’un point de vue de art hoe. Si il était réservé et qu’il ne se permettrait pas de critiquer violemment ce travail colossal (quoique), il surveillerait ce show et veillerait à ce qu’il soit aussi bon que le précédent.

… Ouais, peut-être qu’il était trop dévoué pour un homme de trente-trois ans qui ne pouvait même pas vraiment voir le moindre épisode.

Dans tous les cas, dès l’entrée, il eut l’occasion de constater que l’événement était plutôt bien organisé. Ils avaient employé les grands moyens et la sortie d’Over the Digital Wall promettait de faire un grand coup. Quelques stands vendaient déjà des produits dérivés, des posters promotionnels téléchargeables aux porte-clés classiques, et il aurait presque succombé pour un ou deux d’entre eux (mais s’était rapidement ravisé en rougissant, songeant à la réaction d’Agena et de ses collègues). Est-ce qu’il allait acheter quelque chose, ne pas le faire… ? Si il se contentait d’un petit goodie, tout irait bien, mais il sentait qu’il n’allait pas pouvoir se retenir de succomber pour les posters, puis les figurines magnifiques qu’il se voyait déjà utiliser comme référence pour les poses de ses propres dessins voire pour des fanarts.

Ce qu’il était faible.

L’admin Gaïa voulait également poser quelques questions à la direction artistique, ce qu’il avait pu voir en entrant ayant piqué sa curiosité. Mais, comment dire… il ne savait pas exactement quoi dire ou par où commencer. Et il serait trop embarrassé à l’idée de leur faire perdre du temps pour rien… mais, fort heureusement (ou pas ?) la mélodieuse voix peu convaincue d’un intervenant résonna à ses oreilles à cet instant.

Comme si son ange gardien venait de tomber du ciel.

Au départ, il eut un peu de mal à saisir ce qu’il disait, mais les paroles assez simples qu’il avait utilisées ne lui étaient pas étrangères (si on omettait le fait que c’était, techniquement, une langue étrangère). Se tournant pour faire face (il l’espérait ; porter des lunettes en intérieur, lorsqu’on était presque aveugle, n’était peut-être pas une si bonne idée) à son interlocuteur, il l’écouta se reprendre, regrettant un peu de ne pas avoir réagi plus tôt.

« Non, non, ne vous en faites pas, ce n'est rien, parvint-il à dire avec un accent certes assez mauvais, mais dans un Kalosien correct. Ne vous excusez pas, je comprends… et… »


Son insigne l’interpella alors, non seulement car il indiquait qu’il était bien ici pour l’aider, mais également à cause du nom… pour le moins singulier du jeune homme. Oh, eh bien, peut-être que c’était un pseudonyme d’artiste. Ca ne pouvait pas être plus taboo à dire qu’Atlas, de toute façon.

« J’aurais quelques questions à poser, en effet… si vous avez un peu de temps à m’accorder pour parler plus en détail de vos choix artistiques et de vos personnages ? Qui plus est… »

Il désigna brièvement ses lunettes, faisant une moue gênée.

« Ma vue n’est pas très bonne, et quelques indications simples sur la direction à suivre ne serait pas de refus, si vous le voulez bien. J’espère ne pas trop vous en demander. »

La visite promettait d’être awkward, vu comme c’était parti.

– Ney☆
avatar
Autre compte : Mag & Seth Crystal
Messages : 105
Pokédollars : 1830
zone libre : 42 écoute "Guillotine" en boucle, en ce moment
Ney & Julia & Ayachou, merci pour les ava bg

Crédits avatars> ゆう
Code signa par ©️endlesslove
Equipe :

Ven 24 Fév - 14:25
Pretty stressed out
omg set me free
Quarante Deux
&
Atlas Taylor
Il faut croire qu'au milieu de toute cette galère, il avait tout de même un peu de chance.

C'était stupide et il ne pouvait vraiment pas dire avoir le mal du pays, mais entendre ce parfait inconnu lui répondre en kalosien faisait chaud au coeur. Juste un peu. Peut-être qu'il était vraiment trop émotif pour son propre bien. Au moins ça dissipa une partie de son embarras, rajoutant de la sincérité à son sourire jusque-là crispé. Bonus parce qu'il lui disait qu'il n'avait pas besoin de s'excuser. Trop aimable, mais c'était un peu un réflexe chez le brun. Il eut néanmoins un léger rire et hocha la tête pour le principe, ne quittant pas son interlocuteur des yeux. Porter des lunettes de soleil en intérieur n'était peut-être pas un choix très judicieux, même s'il fallait admettre que la luminosité de l'endroit était douloureuse. Comme tout le centre-ville de Neapolis, en réalité.

Ces néons étaient vraiment un cauchemar.

Il voulait savoir s'il avait du temps à lui accorder, et l'animateur faillit désigner l'espèce de stand où il était d'un geste large: effectivement, il était là pour l'aider. Par définition, même, d'où le petit badge au message pas très clair. Et quand bien même il avait depuis déjà un moment une violente envie de s'enfuir d'ici, ce n'était clairement pas son genre de laisser les gens en plan. Généralement c'était l'inverse. Ou d'abandonner une tâche qu'on lui avait assignée en cours de route, aussi embarrassante soit-elle. Mais il fallait admettre que les choix artistiques concernant les personnages était un domaine qui lui plaisait. Même s'il n'avait pas participé à tous les character designs, le kalosien pouvait bien éclairer son interlocuteur de ce côté-là. Après tout ils avaient travaillé en équipe sur ce projet.

L'homme désigna par la suite ses lunettes de soleil que l'animateur avait précédemment qualifiées de fort peu pratiques dans sa tête, spécifiant que sa vue n'était pas très bonne. Oh. Ca ne lui aurait jamais traversé l'esprit, en toute honnêteté. Il pencha légèrement la tête sur le côté, pour le moins étonné: avec tous les implants parfaitement compatibles avec le corps humain -et même celui des Pokémon dans certains cas- que l'on développait aujourd'hui, il pensait que ce genre de problèmes n'existait plus. Même certaines personnes aveugles de naissance pouvaient en bénéficier. Après c'était peut-être une question de moyens ou de ne pas vouloir encourir le risque qu'impliquait l'opération, aussi le jeune homme préféra-t-il ne pas poser la question.

" Oh, non, ce sera avec plaisir" , assura-t-il en cherchant les fichiers personnages dans la tablette

Heureusement que c'était celle du studio et non sa tablette personnelle, il aurait été embarrassé de tomber sur les nombreux sketch et dessins de Takeshi Akihira pendant sa recherche. Quand bien même son interlocuteur ne savait peut-être pas de qui il s'agissait.

"Voilà, dites moi si ce n'est pas assez lumineux. " ajouta-t-il en arrivant aux personnages principaux

C'était assez drôle de tomber sur le rendu final quand ils avaient passé autant de temps à hésiter sur la forme et la hauteur du chapeau de Greg.. ou le niveau de blasé de son expression. Oui, il faut croire que le studio avait un faible pour les personnages principaux qui n'avaient franchement pas envie d'être là. Ca les rendait terriblement relatable, aux yeux de 42. En même temps, qui aurait envie d'être bloqué avec un gamin aussi.. disons typique, qu'Armin. Parce qu'honnêtement c'était le meilleur qualificatif possible: agaçant de simplicité, tout à fait du genre à foncer dans des deathtraps évidents. La pire personne avec qui se perdre. Même Psychose, le Passerouge doué de parole, était certainement plus utile que lui.

" Les personnages principaux sont là, si vous avez des questions dessus, indiqua-t-il en ouvrant une page blanche à côté, je peux aussi vous montrer les pré-designs de certains, si ça vous intéresse. Normalement je fais les backgrounds, mais j'espère que ça ne vous dérange pas. " ajouta le brun avec un sourire maladroit

Ils avaient le droit de faire ça, oui. Ce n'était pas officiel, ça ne serait pas distribué, et de toutes façons son style de dessin ne ressemblait pas à celui que l'on verrait à l'écran. Généralement les personnages avaient l'air pus âgés, moins 'cartoonesques' en général. Le jeune homme rattrapa son crayon digital qui menaçait de rouler de la table parce que Kyubey jouait avec tout en attendant la réponse de son interlocuteur. Il lui aurait bien proposé d'enlever ses lunettes: s'il n'y voyait pas clair, ce n'étaient pas des verres teintés qui allaient l'aider; mais ça ne le regardait sans doute pas, après tout.

" Oh, mais peut-être que vous préférez voir l'exposition en premier ? , demanda l'animateur en regardant la salle, C'est vrai que c'est.. huh, plein de monde, ça doit pas être simple à naviguer. "

Commenta-t-il en faisant au mieux pour ne pas grimacer. Il devait bien admettre que ça ne le mettait franchement pas à l'aise.

" Oh, si 42 vous ennuie vous pouvez m'appeler Quatre. Ou Four, whatever. Et vous êtes ..? " demanda-t-il, conscient que l'échange allait sans doute durer plus longtemps que prévu.


    Quarante Deux

       
    Sleep on me. Feel the rhythm in my chest, just breathe. I will stay, so the lantern in your heart won't fade. The secrets you tell me, I'll take to my grave. There's bones in my closet, but you hang stuff anyway. And if you have nightmares, we'll dance on the bed. I know that you love me, love me. Even when I loose my head. Guillotine. #f76061
avatar
Messages : 52
Pokédollars : 2560
Dim 12 Mar - 22:02

 
Stress

AWKWARD
 
Il allait donc recevoir de l’aide. Parfait… la plupart du temps, ça le gênait d’avoir à être assisté par qui que ce soit, ne voulant pas abuser du temps ou de la gentillesse de son entourage. Cependant, il fallait voir les choses en face – il n’aurait eu aucune chance de profiter de l’expo sans aide. Son interlocuteur fit alors apparaître différentes images sur lesquelles étaient affichés des designs dans plusieurs positions basiques, avec en prime une pose plus travaillée qui faisait office d’artwork officiel et quelques notes qui amusèrent l’homme aux cheveux bleus. « Extremely plain expression » ; « Nécessite une certaine capacité à dessiner une tête à claques » ; « Misleading smile, do not trust » ; « Very simple wings, our animators have given up on realism » ; ou encore « His clothes need to reflect his concentration of sheer emoness ». Des notes très pratiques, et il n’était même pas sûr d’être sarcastique.

Lorsqu’on lui demanda si c’était assez lumineux, il hocha la tête, se contentant de se pencher légèrement pour mieux voir. Alors qu’il examinait le moindre trait des designs d’un air pensif (et pseudo-savant, même si en vérité il était plutôt comme un gosse fasciné se disant « oh wow c’est joli »). 42 lui proposa alors de répondre à ses questions et de montrer les pré-designs. Une des choses les plus intéressantes pour Taylor, qui voulait savoir ce qu’il y avait derrière ces designs qu’il verrait de toute manière plus tard une fois le show lancé. Lui désirait voir des trucs exclusifs, propres aux artistes qui bossaient sur le projet, trouver des idées. En outre, il était assez fasciné de voir des cartoons à l’ancienne et au style si simple à une époque où il était terriblement facile de créer des films plus vrais que nature tout en images de synthèse, et il était curieux de voir ce qu’il y avait comme travail derrière.

« Je pense qu’on ira à l’exposition après. En attendant, j’aimerais beaucoup voir ces pré-designs. »

Il se présenta d’un ton nébuleux, trop concentré sur les dessins que lui présentait 42. Assez rapidement, celui-ci passa donc aux pré-designs des personnages principaux, ce qui arracha un haussement de sourcils à Taylor. C’était lui qui avait fait ça ? Ce n’était pas mal du tout, un peu plus réaliste – et donc familier aux yeux de Taylor. Si il avait un peu de mal à voir les détails, il devait admettre qu’il y avait du potentiel et de bonnes idées.

« C’est… plutôt bon. Si vous faisiez un peu plus attention à l’anatomie – le bras est légèrement trop long et l’épaule tordue – et vous autorisiez à ajouter une touche de couleur un peu plus vive, ce serait parfait. Mais je me demande pourquoi ils n’ont pas gardé cette tenue pour Armin, ça l’aurait rendu beaucoup plus intéressant visuellement parlant… »

Il releva un peu les yeux, pour percevoir à peu près les traits du visage de son interlocuteur. Il esquissa un sourire paisible, cherchant à paraître sympathique malgré sa tirade.

« Au passage, appelez-moi Taylor. Enchanté, Quatre. »

– Ney☆
avatar
Autre compte : Mag & Seth Crystal
Messages : 105
Pokédollars : 1830
zone libre : 42 écoute "Guillotine" en boucle, en ce moment
Ney & Julia & Ayachou, merci pour les ava bg

Crédits avatars> ゆう
Code signa par ©️endlesslove
Equipe :

Dim 26 Mar - 15:41
Pretty stressed out
omg set me free
Quarante Deux
&
Atlas Taylor
Il eut un léger sourire en relisant les commentaires de ses collègues. C'est vrai qu'il n'avait pas les planches d'artworks propres sur cette tablette, laissant apparaitre des sketch et des notes dans le genre de "Nightmare hair, someone cut this" ou bien "as done as me". Ca le distrayait de la légère nervosité qui montait pendant que l'homme en face de lui examinait attentivement les dessins. Certes, il ne les avait pas réalisés, mais c'était un travail d'équipe et il espérait sincèrement que ça plaise. Parce que Over the Digital Wall était un peu alternatif par rapport à SiamVs. Dans le sens où ça tirait plus souvent sur l'horreur que le pur fun, un peu étrange pour un dessin animé. Malgré le hochement de tête de son interlocuteur, il augmenta discrètement la luminosité de l'appareil, se disant qu'après tout ça ne pouvait pas être trop lumineux comparé aux environs. Le hall était comme toujours largement éclairé, sans pitié aucune pour les yeux des animateurs qui bossaient dans des pièces obscures devant des écrans la majeure partie de leur journée et survivaient principalement grâce à la machine à café.

Il était plus intéressé par les pré-designs que par l'exposition, pour l'heure,  et 42 ne pouvait pas lui en vouloir. Trop de monde. Tellement trop de monde dans ce hall. Peut-être que le temps qu'ils en finissent avec ça, l'endroit se serait un peu vidé. Le brun était tenté de dessiner lentement pour s'en assurer, mais nerveux à l'idée que l'homme perde patience, aussi ne tarda-t-il pas à commencer un sketch du tout premier design sur lequel ils s'étaient arrêtés pour Armin & Greg. Le premier avait une tenue un pue plus marquante, qui aurait sans doute fait osciller l'air de 'personnage principal' entre Greg et lui. Alors que concrètement, c'était surtout Greg qui allait mener cette histoire. Ce dernier arborait une expression légèrement moins blasée que son design actuel et papotait avec Psychose posé sur so avant-bras, un léger sourire aux lèvres, ignorant allègrement Armin qui levait les bras dans son dos, étirant sa cape. Il avait des fleurs autour de la tête pour manifester sa désagréable bonne humeur et son bonnet de Mistigrix  affichait un sourire smug plutôt que l'air niais actuel.

Faisant au mieux pour ne pas crisper ses épaules sur les commentaires de son interlocuteur, il réussit à former un sourire poli tout en se maudissant intérieurement d'avoir voulu essayer un truc pour lequel il n'était pas exactement formé. Comme s'il pouvait réussir quoi que ce soit, pour commencer, pour qui se prenait-il ? Ca lui apprendrait à sortir des sentiers battus: s'il merdait ce qui était de son domaine à l'occasion, comment s'était-il attendu à ce que ça se passe bien en en sortant ? Il marmonna un 'désolé' qu'il aurait voulu retenir, hochant la tête et corrigeant le bras en question. Au moins ne lui avait-il pas dit qu'il ferait bien de tout effacer parce que son sketch était bordélique, mal colorié, et qu'on y comprenait rien. Et pourtant, c'était le cas. Trop poli, s'imagina le kalosien en se mordant l'intérieur de la lèvre.

" Pour le coup, les couleurs sont volontairement pastel. On s'était pas imaginé qu'ils évolueraient dans un environnement aussi sombre et qu'il leur faudrait ressortir plus que ça, à l'époque. " , commenta-t-il en recréant rapidement la palette de couleur initiale des backgrounds pour avoir une référence.

Là-dessus, en principe, il ne pouvait pas se planter: ça avait été son choix. La 2e palette aussi, ok, mais ça avait été après le plot twist de la mort que la scénariste semblait avoir sorti du chapeau. Coup de génie, certes, et ils l'admiraient pour ça, mais wow. Comment faisait-elle ce genre de trucs ? Comme pour faire écho à ses paroles, l'homme lui parlait du design modifié d'Armin, et 42 ne put s'empêcher de lever un regard un brin malicieux dans sa direction.

" Vous l'avez dit vous même: ça l'aurait rendu intéressant. Armin est naïf, bruyant et dispersé, franchement un boulet pour Greg. Il n'est pas supposé avoir l'air intéressant ou de savoir ce qu'il fait., répondit-il, faisant écho aux recommandations qui les avaient menés au design actuel, Du moins, pas pour l'instant ~ " ajouta-t-il en haussant les épaules d'un air détaché

Il rendit son sourire à Taylor tout en passant au dessin d'un personnage qu'ils avaient (pour l'instant- supprimé du casting principal: la Mistigrix d'Armin. Une expression tellement snob et méprisante que c'en devenait de l'art sur le museau, la femelle avait une patte posée sur sa hanche et l'autre sur son poitrail, elle jetait un regard dépréciatif au duo. Elle n'apparaissait pas comme le Pokémon d'Armin, à vrai dire, mais c'était volontaire. Il donna un dernier coup de crayon à sa tignasse avant de regarder son interlocuteur.

" C'est un personnage qu'on a supprimé, elle devait les guider dans une partie de la forêt au premier épisode, expliqua-t-il, mais je crois qu'on avait atteint notre quota de blasé avec Greg. " fit-il avec un léger rire

Il griffonna ensuite un autre pré-design de Greg où son chapeau était mou et non rigide. Il avait moins l'air d'un bonnet de lutin que d'un bonnet de nuit. Puis on avait supposé que ses expressions et lignes de dialogue suffiraient à faire comprendre qu'il n'était pas heureux d'être là.

" Et donc enchanté, Taylor, et merci pour vos conseils, vous avez l'air de vous y connaitre. Je me débrouille rarement très bien pour les personnages. , dit-il en reposant le crayon digital, Ca doit être pour ça que je fais les fonds. "

L'animateur adopta brièvement un air pensif avant de s'intéresser à la fonction d'envoi de la tablette.

" Vous voulez que je vous envoie les artworks avec les sketch, peut-être ? Je peux pas faire ça avec mes dessins parce qu'ils sont pas officiels, mais pour les artwork c'est possible. " proposa-t-il, s'apprêtant à entrer l'adresse de son interlocuteur au cas où il accepte.


    Quarante Deux

       
    Sleep on me. Feel the rhythm in my chest, just breathe. I will stay, so the lantern in your heart won't fade. The secrets you tell me, I'll take to my grave. There's bones in my closet, but you hang stuff anyway. And if you have nightmares, we'll dance on the bed. I know that you love me, love me. Even when I loose my head. Guillotine. #f76061
Contenu sponsorisé

Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Take me home to the Paradise City where the grass is green and the girls are pretty..
» Taylor Lautner/Rachel Bilson - GIF
» PRETTY WOMAN | CLÉO
» [Demande de remboursement] Max Taylor
» Corey Taylor

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: