shooting stars


I like us better when we're wasted ft. Prism

avatar
Autre compte : Mag & Seth Crystal
Messages : 105
Pokédollars : 1830
zone libre : 42 écoute "Guillotine" en boucle, en ce moment
Ney & Julia & Ayachou, merci pour les ava bg

Crédits avatars> ゆう
Code signa par ©endlesslove
Equipe :

Mer 22 Mar - 21:42
I like us better when we're wasted
it makes it easier to say
Quarante Deux
&
Prismatic Powers
Un long soupir échappa au brun tandis qu'il s'efforçait de ne pas regarder sa montre, caressant plutôt la tête de son Branette. Le Pokémon semblait confus: n'étaient-ils pas censés rentrer à l'appartement après avoir fait les courses ? Et effectivement, ils étaient supposés le faire. Mais ils étaient tombés sur ce type éméché qui dessinait actuellement un organe génital sur la vitre, et l'animateur avait préféré s'assurer qu'il finisse la nuit ailleurs que dans la rue. Enfin, c'était plutôt lui qui leur était tombé dessus, si on voulait être exact. Ca ne changeait rien à la situation, cela dit.

42 étouffa un bâillement et cligna de ses yeux fatigués, jetant un bref regard aux lumières défilant à l'extérieur. Les transports étaient rapides à Rosetta, ils ne devraient pas mettre bien longtemps à atteindre Astéria. Enfin, même s'il se disait ça, le jeune homme savait pertinemment qu'il ne serait pas chez lui avant 3h 30 grand minimum. Honnêtement, il devrait prévenir Adriel. Il devrait mais un éclair jaune sautillant sur ses genoux détourna son attention à l'instant où le kalosien s'apprêtait à récupérer son téléphone dans une poche. Clignant des yeux bêtement, il regarda le Pokémon sauter à terre avant qu'un poids ne s'abatte sur ses genoux, faisant sursauter Void et son dresseur par la même occasion.

" Nooooo.... Come baaaaaack " Se lamentait-il, toujours en unyssien, s'adressant vraisemblablement au Statitik vers lequel il tendait désespérément les bras.

Dommage, la bestiole ne semblait pas d'humeur à écouter ses ordres. Une nouvelle plainte s'éleva et 42 se crispa ostensiblement, mis aussi mal à l'aise par le bruit soudain que par le contact physique. Sérieusement, Prism avait sans doute réveillé les deux amoureux qui somnolaient au fond du bus, emmêlés l'un dans l'autre. Mais cette idée ne lui occupa l'esprit que quelques secondes avant que, par dépit, l'homme affalé sur lui n'embarque Void dans un câlin soudain, clamant qu'il garderait la peluche.

" Euh.. je ne pense pas qu'il soit.", commença-t-il, s'interrompant en remarquant que l'homme avait les larmes aux yeux

Un sentiment désagréable se retourna au creux de sa poitrine et quand bien même il savait que ce n'était sans doute qu'une hypersensibilité induite par l'alcool, 42 n'avait pas vraiment le coeur à lui enlever la poupée des bras. Au lieu de ça il adressa un sourire doux à son Pokémon pour l'encourager à cesser de gigoter. Void était vraiment agréable à tenir dans ses bras, bien qu'il aie rarement l'impression de mériter tant d'affection. Avec un peu de chance, il calmerait Prism pour ce qu'il leur restait de trajet. Le monstre finit par se calmer, même si ses larges yeux écarlate restèrent fixés sur son dresseur encore un long moment avant qu'il ne les ferme, se détendant pour de bon.

L'animateur reporta son attention sur la Pokémon jaune qui semblait occupé à mâchouiller quelque-chose trouvé sous un siège. Collé sous un siège de bus, même. Une grimace de dégoût apparut sur son visage: le véhicule n'était-il pas supposé être autonettoyant ? Ou peut-être la.. chose datait-elle de la journée précédente. Le bus ne devait pas encore avoir fait sa pause sanitaire. On pouvait comprendre les programmateurs: les heures avancées de la nuit étaient de loin celles où les sièges risquaient le plus d'être salis par.. divers liquides.. plus ou moins ragoûtants.

" Spidey, c'est ça ? , essaya le brun, attirant l'attention du monstre, Reviens par ici, on est pas loin d'Astéria. " continua-t-il après un coup d'oeil à la fenêtre

Le Statitik cligna de ses 4 yeux sans paraitre comprendre quoi que ce soit et retourna mâchouiller quelque-chose qui n'était sans doute pas terrible pour sa santé. C'est avec un soupir partagé entre la fatigue et le découragement que 42 se leva de son siège, voyant l'arrêt de bus le plus proche de leur destination approcher. Il passa les bretelles de son sac par dessus ses épaules avant d'aider Prism à se redresser et se diriger vers la porte.

Courage, c'était bientôt fini.

Tant mieux: il avait cruellement besoin de sommeil.

" Allez, c'est notre arrêt. ", fit-il dans l'espoir d'encourager le poids plus ou moins mort qu'était son interlocuteur

Les voyant bouger, le Pokémon finit par comprendre que son repas sans doute indigeste pouvait attendre et sauta étonnamment haut pour atterrir sur l'épaule de 42. Le bus ne perdit pas de temps pour disparaitre vers un autre arrêt une fois qu'ils eurent mis pied à terre, et le jeune homme jeta un coup d'oeil à la géolocalisation de sa montre astrale pour déterminer la marche à suivre. Ils n'étaient pas très loin de l'appartement, d'après le plan holographique qui s'affichait sous ses yeux clairs. Tant mieux.

Moins ils auraient à marcher -et moins il aurait à maintenir Prism debout, concrètement-, mieux ils se porteraient.

Il commença à clopiner selon l'itinéraire prévu par son appareil, vérifiant régulièrement l'hologramme bleu tout en s'assurant que le brun ne s'effondrait pas. Honnêtement, passer son bras autour des épaules d'un inconnu le mettait mal à l'aise, surtout que ce n'était pas terriblement pratique étant donné que ce dernier le dépassait d'environ une tête, mais il n'avait pas beaucoup d'autres options. Sans doute aurait-il été pratique d'avoir son Nymphali sous la main pour le maintenir droit avec ses rubans, mais ce n'était hélas pas possible pour le moment. Au lieu de ça il déambulait dans les rues d'Astéria, pas réellement obscures malgré l'heure tardive, bien que ça ne vaille pas les néons fantaisistes de Neapolis.

" Grosse soirée, t'as besoin d'aide gamin ? " fit une voix pleine de sympathie feinte sur sa gauche

Moins de néons, mais tout autant de creeps.

Il faillit soupirer mais une remontée de logique l'en empêcha. Ce n'était clairement pas la meilleure chose à faire s'il voulait éviter tout accrochage. L'espace de deux secondes il sentit son coeur s'accélérer, inspirant rapidement pour tenter de ne pas laisser l'adrénaline lui monter à la tête. Ses instincts "combat ou fuite" clignotaient au rouge, et il ne pouvait s'empêcher de revenir à des jours encore moins glorieux que ceux-cis. Avant qu'il ne vienne à Unys. Avant que sa soeur ne disparaisse. La situation était un brin trop familière et une angoisse bien connue lui retourna l'estomac, lui criant de disparaitre au peu vite.  Mais il avait une araignée sur l'épaule gauche et Prism de l'autre côté. Quand bien même il essaierait, se barrer en courant n'était sans doute pas dans ses capacités.

" Haha ne vous en faites pas pour moi, assura-t-il avec son meilleur sourire forcé, on est bientôt arrivés je n'ai pas besoin d'aide. ", termina-t-il avant d'essayer de continuer sa route

Essayer, c'est le terme.

Un soupir d'exaspération resta bloqué dans sa gorge lorsqu'une seconde personne -vraisemblablement l'amie du mec à sa gauche- leur bloqua la route, main sur la hanche et regard bleu glacé fixé sur 42. Ok, bien. Il n'était vraiment pas capable de gérer ça, mais apparemment son karma était merdique ce soir.

" Vraiment, tout va bien, ne vous embêtez pas, il est tard.. " essaya-t-il, en désespoir de cause

Sans efficacité. Sans doute ne l'écoutaient-ils pas, en réalité. L'homme partit d'un rire qui ne lui plaisait pas, commentant avec une voix un peu traînante qu'il était plutôt offensé de se faire envoyer bouler alors qu'il essayait d'être sympa. Comme si le brun lui avait demandé la moindre aide. Mais bien entendu, il était trop poli pour lui cracher ce genre de venin au visage. Au lieu de ça il garda ses yeux dorés patiemment fixés sur la femme qui parlait d'un 'cours de rattrapage en respect'. Haha, il ne manquait plus que ça. 42 n'était plus un gosse, il ne leur devait rien. Et même quand il l'était encore, il était trop dans la merde pour faire ce genre d'efforts. Mais leur dire ça ne ferait qu'empirer la situation.

" Oh, peu importe. Si vous avez un truc à dire dépêchez vous: j'ai sommeil. " soupira-t-il à la place, calculant mentalement qu'il avait fort peu d'espoir de rentrer avant 4h

Et encore moins d'être à l'heure au studio.

C'était sans doute tout ce qu'il leur fallait, parce que le duo sembla se concerter du regard avant d'échanger un sourire qui ne plaisait pas avant que la femme ne dise 'à ton service', libérant un Chaglam de la pokéball à sa ceinture. Oh, is le prenaient comme ça.

" Void, tu- " il s'interrompit brusquement, se rappelant que Void était dans les bras de Prism

Ok, génial. Il avait emmené Mischief, mais le monstre serait assurément intenable. Surtout à cette heure-ci. Un éclair rouge lui apprit que l'homme avait libéré son Pokémon lui aussi, et les options de 42 semblaient réduire de minute en minute. Bien, son seul espoir était donc l'araignée jaune sur son épaule.

" Spidey ? , le monstre émit une sorte de bourdonnement en guise de réponse Tu veux bien te battre ? " demanda-t-il, pas très sûr de lui.

Il ne sembla pas comprendre, et l'animateur sentit le vide dans son estomac se retourner. Parce que leurs adversaires s'impatientaient, et Void avait beau avoir eu un entraînement plutôt intense, il ne pouvait pas gérer deux adversaires à lui tout seul. Encore moins depuis les bras de Prism.

Puis l'idée lui traversa l'esprit.

" Spidey, we're fighting. " réessaya-t-il, avec un accent embarrassant

Heureusement qu'il avait habité Unys pendant 6 ans, ça aurait pu être pire. Un sourire étira ses lèvres malgré lui lorsque la créature sauta à terre, grésillant d'électricité: Phoenix aussi avait un Statitik. Les ordres en unyssien fonctionnaient largement mieux, et le petit Pokémon jeta un oeil dans sa direction avant de se concentrer sur leurs adversaires, visiblement déterminé. Il ne voulait pas vraiment penser à l'issue du combat, et il dut bidouiller sa montre astrale en fixant la micro-caméra sur le monstre pour essayer de déterminer les attaques qu'il connaissait, mais une sorte d'excitation commençait à monter.

Encore ce sentiment familier.

Et le kalosien se revoyait dans une ruelle mal éclairée, la peur au ventre mais s'efforçant de garder une expression fermée. Neutre, froide. Kyubey  haletait devant lui, l'un de ses rubans avait été déchiré mais il était animé d'une telle énergie que ça importait assez peu. Il rayonnait de colère. Puis le brun renvoya brusquement les souvenirs d'où ils venaient, se mordant l'intérieur de la lèvre jusqu'à ce qu'un goût métallique n'envahisse sa bouche. Ce n'était pas le moment. Son coeur battait la chamade et ce n'était pas le moment. Il n'était pas dans cette ruelle, il n'était pas avec Kyubey, et il avait besoin de se concentrer.

42 finit par expirer longuement et jeter un oeil inquiet à Prism, espérant qu'il puisse réagir de façon plus ou moins lucide. Mener un combat duo tout seul risquait d'être compliqué.


    Quarante Deux

       
    Sleep on me. Feel the rhythm in my chest, just breathe. I will stay, so the lantern in your heart won't fade. The secrets you tell me, I'll take to my grave. There's bones in my closet, but you hang stuff anyway. And if you have nightmares, we'll dance on the bed. I know that you love me, love me. Even when I loose my head. Guillotine. #f76061
avatar
Autre compte : Jane-la-Lavette
Messages : 72
Pokédollars : 290
Disponibilité : Variable
zone libre : Merci Calliope & Julia pour les vava
Equipe :

Jeu 23 Mar - 22:36


I like us better when we're wasted

Spidey était vraiment une sale bestiole. N'avait-il donc aucun cœur pour ne pas m'écouter ? Vingt-deux ans que l'ont que se connait ! Nous avons tout partagé ensemble, les cookies sur l'étagère, les bleus lorsque nous sommes tombés de la table de la cuisine, les punitions qui ont suivi... et le voilà qui m'abandonne pour des chewing-gums collés sous un siège de bus ! Ho vie injuste, pourquoi es-tu si cruelle ? Ne vaudrais-je pas mieux qu'une masse mastiquée par des chicots sales et lâchement abandonnée sous une banquette ? Il faut avouer que j'ai un point en commun mais lequel ? Mes lamentations devinrent plaintives et j'enfonçais mon visage dans le cou de la peluche. Je lui avais déjà dit à ce post-it électrique que ce qu'il trouvait dans la poussière n'était pas comestible mais il s'obstine à en grignoter dans mon dos ! Si ma tête ne tournait pas autant, je l'aurais bien rattrapé... Qu'il ne vienne pas se plaindre lorsqu'il aura des maux de ventre. S'il n'attrape pas le VIH entre temps... ... Je fronçais des sourcils. C'était possible d'attraper des maladie sexuellement transmissibles par la nourriture. Je haussais les épaules. J'avais bien entendu que c'était communicable par la bouche, donc on va dire oui. Sérieusement Spidey, tu as un problème. Je t'emmènerai au Centre Pokémon en rentrant, tu as besoin d'aide ! Cela dit, mon aide je pouvais me la fourrer où je pensais... ce statitik est aussi têtu qu'un ptiboudet !
Grognant contre mon pokémon-vraiment-trop-méchant, je posais ma tête sur le haut du crâne de la peluche. Celle-ci sursauta un peu mais ne chercha pas à se dégager. Un nouveau doudou et un matelas, j'avais tout gagner ce soir ! Peut-être devrais-je jouer au loto ? Je deviendrais millionnaire et je me vengerai de mes tyrans de patrons ! Mouhahahaha ! Mais en attendant, regarder Kate essayer d'atteindre Spidey était tout aussi drôle. Good luck, Kate, tu en as bien besoin. Je chercha à pencher la tête sur le côté pour mieux voir comment Spidey allait réagir mais je me cogna la tête contre la vitre. Fuck... Vaincu par la fenêtre je resta ainsi entre le sommeil et l'évanouissement. Finalement ce fut le froid sur ma joue et l'ennui qui m'obligèrent à bouger. Je poussa un long râle proche du décès éminent. Mes jambes commençaient à me faire mal... j'avais envie de bouger. Pour m'occuper, mes doigts jouèrent avec les pattes de ma peluche. Je les soulevais en gigotant sur place, gonflant mes joues pour laisser un son gras et sonore. Blblblblbl ! Attention, the plane is coming ! Au même moment, tout s'arrêta et les portes s'ouvrirent. L'avion est arrivé ! Tout le monde descend ! Je me leva précipitamment, manquant de trébucher sur Kate qui me tenu le bras jusqu'à la sortie. Je tentais de le repousser de mon coude mais il me tenait fermement, à moins que ce soit ma force qui me manquait. Je dégringola du marche-pied et regarda autour de moi. Il faisait froid... et il n'y avait plus de lumières multicolores partout. Mon matelas avait vraiment des activités merdiques ! Je lui lançais un regard en biais de désespoir. Kaaaaate... Can we go to Neapolis. I know a lot of pubs and we could pick some girls up ! Some who have huge titties. C'était vrai ! On pourrait bien s'amuser et j'avais soif. Voyant qu'il n'allait pas me laisser y retourner, je me fis traîner dans les rues sombres. Ma langue pendait hors de ma bouche comme celle d'un ponchien et j'avais abandonné l'idée de me tenir sur mes jambes. C'était le moins que puisse faire mon nouvel ami. Il ne voulait pas que je m'amuse, j'étais bien obligé de trouver une distraction.

Ce fut dans un coin de rue qu'une voix me fit sourire... avant de déchanter rapidement. C'était juste un mec. Je ne comprenais pas vraiment ce qu'il disait. je m'en fichais un peu, il ne m'intéressait pas. Une deuxième voix retentit. Une fille ! Bon c'était vrai, elle n'était pas si jolie que cela... Elle ne faisait pas du bonnet C mais je ne pus résister à l'envie de lui adresser un signe charmeur de la main, les yeux un peu dans le vague. Je sentis Kate se raidir contre moi, en toute amitié, bien entendu. Je lui poka la joue. Pourquoi prenait-il cette tête de déterré ? Un miaulement m'éclaira. Un chaglam ! Il ne fait pas qu'elle le prenne comme ça... Si elle m'avait simplement expliqué qu'elle avait déjà un copain j'aurais compris. Ce que les gens pouvaient être susceptibles... et le mec en rajouta une couche en faisant apparaître son pokémon. Je plissais les yeux. Qu'est-ce que c'était que ça ? C'était à quatre pattes avec une gueule remplie de crocs et deux cornes sur le crâne. Mmmmh... Allez SuperPrism, tu peux réfléchir. Ton cerveau est peut-être proche du coma éthylique mais utilise les derniers neurones ! Ca monte, ça monte. C'est un dé... dé-dé-dédenne !
Fier de moi, je souriais de toutes mes dents. De son côté, Kate envoya une petite bestiole jaune grésillante. Spidey ! Ho, ça voulait dire que... Plushie ! I choose you !, criais-je en lançant la peluche en l'air. Elle fit un superbe vol plané, une courbe des plus impressionnantes pour s'écraser sur le goudron. Plushie se releva en gémissant. Tout le monde me regardait et je bomba le torse. Cela faisait tellement longtemps que je n'avais pas fait de combat ! J'étais excité et je piétina sur place, m'éloignant de mon accompagnateur pour me placer au devant de la scène. Treize ans que je n'avais pas fait ça mais j'allais leur montrer que Prism n'avait pas perdu la main ! Come, you fuckers !, hurlai-je en pointant mes middle fingers victorieux vers mes adversaires. N'attendant pas qu'ils réagissent, j'ordonnais alors : Plushie ! Electro ball ! Mais à mon grand étonnement, rien ne se passa. Je fis une petite moue et la peluche me regardait avec détresse.
Le chaglam siffla avec agressivité et suite à un ordre de sa dresseuse, attaqua toutes griffes dehors. Qu'est ce que je devais faire déjà ?
Déjà, le chat avait atteint ma peluche et le couvrait de griffures. Meeeeeuuuuu ! Stop it ! Pourquoi mon doudou ne réagissait pas ? Il n'avait pas attaqué quand je lui avais demandé. C'est alors que je vis Kate regarder sa montre. L'imitant, je fis de même et le nom d'attaques s'affichèrent. Mon sourire revint. Pas d'electro ball mais cela restait intéressant.

Un bruit me fit sursauter. A ma plus grande surprise, une masse de muscles grogna, des flammes se formant entre ses mâchoires et quelque chose me dit que ce n'était pas un dédenne comme les autres.


—fleur ✿
avatar
Autre compte : Mag & Seth Crystal
Messages : 105
Pokédollars : 1830
zone libre : 42 écoute "Guillotine" en boucle, en ce moment
Ney & Julia & Ayachou, merci pour les ava bg

Crédits avatars> ゆう
Code signa par ©endlesslove
Equipe :

Ven 31 Mar - 23:10
I like us better when we're wasted
it makes it easier to say
Quarante Deux
&
Prismatic Powers
Prism avait heureusement eu l’air de comprendre dans quelle situation ils se trouvaient mais.. ça ne le rendait pas plus sobre. C’est avec une geste exagérément théâtral qu’il envoya Void sur le terrain, et 42 se crispa lorsque la créature atterrit avec un cri plaintif. Ce commençait très fort. Void n’avait pas combattu depuis un moment mais ça risquait d’être un peu violent comme reprise. Enfin, s’il était comme son dresseur, ça ne devrait pas l’empêcher de réfléchir. Pas trop. Le brun ne perdit pas de temps pour provoquer l’adversaire, et son partenaire ne put qu’espérer qu’ils ne comprennent pas l’unyssien - même si c’était honnêtement une langue très proche de celle de Rosetta- parce que ça n’allait clairement pas leur faciliter la tâche de les mettre sur les nerfs.

Mais le kalosien avait des soucis plus urgents.

Ses yeux brun-doré revinrent à la projection holographique de sa montre astrale, lisant rapidement le mooveset de Spidey pour ne rien lui demander d’impossible. Au moment où il lisait « Boule Elec », Prism ordonnait l’attaque à son Branette, l’alcool lui faisant sans doute oublier qu’en aucun cas ce Pokémon ne pourrait maîtriser une telle capacité. Bien sûr, ce dernier resta confus, la fermeture lui servant de bouche tordue vers le bas, sursautant nerveusement lorsque l’attaque du Chaglam le prit par surprise. Sans douleur mais pas sans peur. Il recula de quelque pas, pris au dépourvu, et celui qui le dirigeait finit par s’intéresser à son mooveset. Comme quoi, même avec l’esprit embrumé, il avait quelques réflexes.

Cela fit sourire 42, mais il déchanta bien vite en voyant que l’adversaire ne comptait pas lui laisser beaucoup de temps pour réfléchir. Déjà, le Démolosse projetait une flammèche vers Spidey sur ordre de son dresseur. Le calcul fut très rapide, à vrai dire. Une attaque feu en début de combat n’était simplement pas quelque-chose que  pourrait supporter l’araignée.

« Esqu-, il se rattrapa de justesse, Dodge, Spidey ! » ordonna-t-il, suivant le mouvement vif du Statitik

Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il compensait sa petite taille par une vitesse correcte. Sans doute le fait d’être de type électrique. Il lui fallait agir vite, mais le jeune homme était encore en train de se demander comment ils allaient se tirer de là. S’ils allaient se tirer de là. Ce qu’ils risquaient dans le cas contraire. Parce que ce type n’avait pas l’air d’être fort agréable, même dans la victoire, et les yeux rouges de son Pokémon semblaient déborder d’envies de violence. A une heure pareille, c’était bien sa veine.

« Spidey, Electroweb on the cat ! » indiqua-t-il alors que le félin préparait une attaque contre Void

Ca laisserait à la poupée un peu de temps pour se remettre. Ou à Prism pour décider de la marche à suivre. Il avait préférer laisser Spidey loin des mâchoires de l’autre ennemi. Ce dernier ne se fit pas prier, au grand soulagement de l’animateur, trottinant vers son adversaire à une vitesse surprenante pour projeter une toile électrisée sur son museau. Parcouru par le choc, le félin lâcha un miaulement plaintif, portant immédiatement ses pattes à son nez pour tenter de se débarrasser de la toile. La dresseuse sembla paniquée l’espace de quelques instants, se plaignant que son ‘pauvre minet’ allait avoir la fourrure toute dérangée. Son adversaire se contenta d’un haussement de sourcil perplexe: c’était elle qui avait engagé le combat, à quoi s’attendait-elle au juste ?

« Oh ça va pas se passer comme ça ! Hund, morsure, vire-moi cette araignée ! » fit l’homme à l’attention de son Démolosse, une pointe de colère dans la voix.

'Hund', quel surnom original. Mais l'heure n'était pas réellement à ce genre de réflexions. Il avait brièvement oublié qu'il s'agissait d'un combat duo, n'ayant jamais vraiment eu à se soucier d'un partenaire. Ou d'un deuxième ennemi, en l'occurence. Les choses s'annonçaient plus compliquées qu'il ne les avait imaginées initialement, ce qui était.. terrifiant, parce qu'il ne s'était clairement pas dit que ça serait simple. Son regard se porta immédiatement sur Spodeu qui était resté un peu trop près du Chaglam et se retrouvait à sautiller pour éviter que ce dernier ne lui mette la patte dessus. Même entravé par la toile, le Pokémon restait plutôt vif.

« Careful, Spidey, the dog's coming. » fit-il en voyant le molosse bouger

L’avantage, c’est qu’il avait beau ne pas connaitre les noms unyssiens de leurs adversaires, ses indications restaient plutôt simples à comprendre.  Mais si le Pokémon électrique roula sur le côté, il ne put échapper à son adversaire qui le bloqua sous une patte griffue avant de le mordre cruellement. Un grésillement mécontent lui apprit que ça devait faire particulièrement mal, et le kalosien ne put s’empêcher de grimacer, se sentant coupable qu’il aie eu à subir es dégâts. Surtout qu’il ne s’agissait même pas de son Pokémon.

S’il avait été plus prudent.
S’il avait été plus rapide.
S’il avait mieux réfléchi.
Il aurait pu lui éviter ça.

Comme quand Kyubey avait perdu un morceau de ruban.

Le souvenir lui revint l’espace de quelques secondes, faisant montera un goût amer dans sa gorge et lui tordant l’estomac d’un sentiment désagréable qui effaçait presque la sensation grisante d’adrénaline parcourant ses veines. Il n’y avait pas que son Nymphali qui avait fini avec des coupures, ce jour-là.  

Mais se lamenter n’allait clairement pas le mener bien loin.

« Spidey, electro ball ! » ordonna-t-il, profitant que le Statitik soit à proximité de l’ennemi pour être certain de ne pas rater.

Il le vit faire mouche et sautiller rapidement à une distance prudente de son ennemi, fatigué mais pas moins motivé. Au contraire, le Pokémon semblait grésiller avec d’autant plus de détermination que tout à l’heure, ses poils jaunes hérissés pour lui donner l’air plus imposant. Il tressautait sur ses pattes, s’étant de nouveau placé non loin de Void, prêt au prochain mouvement.

Faisant glisser son sac à dos -toujours rempli de courses- de ses épaules, 42 palpa sa poche extérieur pour vérifier si oui ou non il avait Mischief avec lui. C’est avec un mélange de soulagement et d’appréhension qu’il sentit la forme sphérique sous ses doigts. Oui, elle était là. Bon, ce n’est pas comme si le Skitty avait combattu autrement que pour des concours ou juste.. piquer de la nourriture à Kyubey, mais c’était tout de même rassurant d’avoir un backup au cas où les choses tournent au vinaigre. Parce que son étrange affection (qui n‘avait rien de réciproque, au début) pour l’animateur le pousserait sans doute à ne pas trop discuter ses ordres.

.. Ou au moins ne pas refuser de combattre.


    Quarante Deux

       
    Sleep on me. Feel the rhythm in my chest, just breathe. I will stay, so the lantern in your heart won't fade. The secrets you tell me, I'll take to my grave. There's bones in my closet, but you hang stuff anyway. And if you have nightmares, we'll dance on the bed. I know that you love me, love me. Even when I loose my head. Guillotine. #f76061
Contenu sponsorisé

Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Wasted Mystery 1x05 "S.O.S"
» Tutoriel prisme de feu avec de la lumière - suite
» Qui a dit maj qui pue ?
» Anime(s) powa o///
» [mtgo] Pauper, format méconnu ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: