shooting stars


My Pulsar's racing [ft. Prism Powers]

avatar
Autre compte : Celebi Oum
Messages : 221
Pokédollars : 1320
Disponibilité : Quand j'suis là
Equipe : .
Jupiter
Speed Racer
Dozer
Zéro-Un




Mer 29 Mar - 18:18

My Pulsar's racing
Orion P. Abrasax & Prism Powers

C'était parti d'un pari. D'un pari stupide. Enfin, stupide... Orion ne le considérait pas comme tel. C'était presque comme si la vie n'était qu'un grand jeu pour lui. Il ne disait quasiment jamais non à un pari, aussi idiot le résultat soit-il. Cette fois, c'était un pari avec son ami Cepheus qui l'avait mené là où il était. Le surveillant de l'Académie l'avait défié sur une partie de Mario Spaceship, que le blond avait bien évidemment perdu. Sa maîtrise des jeux vidéos n'était clairement pas la même que celle sur un véritable vaisseau. Et même si le jeune homme savait d'avance qu'il avait peu de chance de réussir, il avait accepté le pari de se rendre dans cette toute nouvelle attraction s'il perdait. Une attraction d'un genre particulier puisqu'elle proposait de mettre deux inconnus dans un simulateur afin de leur faire vivre une expérience romantique. Et le terme d'expérience n'était pas rien pour Orion, pour qui le romantisme était une notion totalement inconnue. Il n'était jamais sorti avec personne, d'ailleurs il n'avait jamais pensé à avoir une relation, tout cela ne l’attirait pas. Ce n'était alors pas étonnant que le rouge ait pensé en tout premier lieu à cela.
Et le blond avait accepté. Les deux amis s'étaient installés pour jouer et bien évidemment, Cepheus avait gagné. Et haut la main, en plus de ça. Pas à un seul moment, le blond n'avait réussi à dépasser le vaisseau de son ami, se prenant la quasi totalité des obstacles sur le chemin. La preuve qu'être un bon pilote dans la vie réelle n'aidait pas vraiment, du moins pas sur ce jeu qui n'avait rien à voir avec les simulateurs que le blond avait déjà pu manier.

Mais peu importe, il avait accepté sa défaite, loin d'en être traumatisé, et avait directement consulté son agenda afin de se trouver du temps libre pour se rendre à Neapolis. Speed Racer s'était bien moqué de son dresseur, il voulait bien l'y voir, dans cette simulation ! Le petit renard était extrêmement déçu du fait qu'il ne pourrait pas se rendre dans le simulateur lui aussi afin d'admirer le spectacle. D'ailleurs, il se demandait bien comment la personne en face ferait pour supporter Orion toute la simulation, on ne savait jamais comment ce dernier réagirait, notamment dans cette situation pour le moins... inhabituelle pour lui. Orion n'ayant jamais eu quelconque rendez-vous amoureux, il ne savait pas comment se comporter dans ces situations. Oh, il verrait bien. Ce n'est pas ça qui allait le faire reculer.

Le blond s'était donc rendu le plus vite possible à Neapolis. Dès qu'il avait eu un temps de libre, il avait embarqué dans son vaisseau pour se rendre jusqu'à la dynamique ville de Rosetta. Il ne s'était pas habillé de façon particulière, revêtant ses habits qu'il mettait régulièrement, colorés et détendus. Oh, il verrait bien sur quelle personne il tomberait, et puis, c'était juste une attraction non ? Un manège, un jeu... rien de bien sérieux, du moins pour lui.

« Bonjour, une place pour EROS s'il vous plaît ! »

L'homme qui se trouvait à la caisse le détailla de haut en bas, et lui posa quelques questions rapides, avant de lui affirmer qu'il savait exactement avec quelle genre de personne le mettre. Il avait même ajouté avec un clin d’œil qu'il voyait « bien le type » d'Orion, et il l'invita à monter les marches qui le conduirait au simulateur.
L'endroit était plongé dans le noir. Le pilote était face à un rideau, il devait attendre que ce dernier s'ouvre avant d'avancer. Il était à la fois impatient et excité. Encore une fois, pour lui, ce n'était qu'un jeu, rien de tout ça n'était sérieux, ce n'était pas un vrai rendez-vous amoureux, ça venait juste d'un pari stupide qui l'avait emmené dans une drôle d’attraction.

Le rideau s'ouvrit enfin dans un coulissement et, à l'autre bout de la pièce, Orion découvrit son partenaire du jour. Oui, « son » car il s'agissait visiblement d'un homme. Enfin, le blond n'avait aucune idée de la façon dont la personne se genrait, alors il ne fit aucune supposition, levant le bras pour l'agiter vers l'inconnu, tout en agitant le bras.

« Hé salut, ça va ? Moi c'est Orion, nice to meet you ! »
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'





Présentation - Relations - T-Card - Portable

Orion pilote en #8b0a50
Merci Wonder
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Nicktoons Nitro Racing
» Twisted - Nitro Sunt Racing
» [MegaDrive 32x] Virtua racing : Deluxe
» [VDS] Virtua Racing
» Ford Racing: Full Blown

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: