shooting stars


My Pulsar's racing [ft. Prism Powers]

avatar
Autre compte : Celebi Oum
Messages : 221
Pokédollars : 1320
Disponibilité : Quand j'suis là
Equipe : .
Jupiter
Speed Racer
Dozer
Zéro-Un




Mer 29 Mar - 18:18

My Pulsar's racing
Orion P. Abrasax & Prism Powers

C'était parti d'un pari. D'un pari stupide. Enfin, stupide... Orion ne le considérait pas comme tel. C'était presque comme si la vie n'était qu'un grand jeu pour lui. Il ne disait quasiment jamais non à un pari, aussi idiot le résultat soit-il. Cette fois, c'était un pari avec son ami Cepheus qui l'avait mené là où il était. Le surveillant de l'Académie l'avait défié sur une partie de Mario Spaceship, que le blond avait bien évidemment perdu. Sa maîtrise des jeux vidéos n'était clairement pas la même que celle sur un véritable vaisseau. Et même si le jeune homme savait d'avance qu'il avait peu de chance de réussir, il avait accepté le pari de se rendre dans cette toute nouvelle attraction s'il perdait. Une attraction d'un genre particulier puisqu'elle proposait de mettre deux inconnus dans un simulateur afin de leur faire vivre une expérience romantique. Et le terme d'expérience n'était pas rien pour Orion, pour qui le romantisme était une notion totalement inconnue. Il n'était jamais sorti avec personne, d'ailleurs il n'avait jamais pensé à avoir une relation, tout cela ne l’attirait pas. Ce n'était alors pas étonnant que le rouge ait pensé en tout premier lieu à cela.
Et le blond avait accepté. Les deux amis s'étaient installés pour jouer et bien évidemment, Cepheus avait gagné. Et haut la main, en plus de ça. Pas à un seul moment, le blond n'avait réussi à dépasser le vaisseau de son ami, se prenant la quasi totalité des obstacles sur le chemin. La preuve qu'être un bon pilote dans la vie réelle n'aidait pas vraiment, du moins pas sur ce jeu qui n'avait rien à voir avec les simulateurs que le blond avait déjà pu manier.

Mais peu importe, il avait accepté sa défaite, loin d'en être traumatisé, et avait directement consulté son agenda afin de se trouver du temps libre pour se rendre à Neapolis. Speed Racer s'était bien moqué de son dresseur, il voulait bien l'y voir, dans cette simulation ! Le petit renard était extrêmement déçu du fait qu'il ne pourrait pas se rendre dans le simulateur lui aussi afin d'admirer le spectacle. D'ailleurs, il se demandait bien comment la personne en face ferait pour supporter Orion toute la simulation, on ne savait jamais comment ce dernier réagirait, notamment dans cette situation pour le moins... inhabituelle pour lui. Orion n'ayant jamais eu quelconque rendez-vous amoureux, il ne savait pas comment se comporter dans ces situations. Oh, il verrait bien. Ce n'est pas ça qui allait le faire reculer.

Le blond s'était donc rendu le plus vite possible à Neapolis. Dès qu'il avait eu un temps de libre, il avait embarqué dans son vaisseau pour se rendre jusqu'à la dynamique ville de Rosetta. Il ne s'était pas habillé de façon particulière, revêtant ses habits qu'il mettait régulièrement, colorés et détendus. Oh, il verrait bien sur quelle personne il tomberait, et puis, c'était juste une attraction non ? Un manège, un jeu... rien de bien sérieux, du moins pour lui.

« Bonjour, une place pour EROS s'il vous plaît ! »

L'homme qui se trouvait à la caisse le détailla de haut en bas, et lui posa quelques questions rapides, avant de lui affirmer qu'il savait exactement avec quelle genre de personne le mettre. Il avait même ajouté avec un clin d’œil qu'il voyait « bien le type » d'Orion, et il l'invita à monter les marches qui le conduirait au simulateur.
L'endroit était plongé dans le noir. Le pilote était face à un rideau, il devait attendre que ce dernier s'ouvre avant d'avancer. Il était à la fois impatient et excité. Encore une fois, pour lui, ce n'était qu'un jeu, rien de tout ça n'était sérieux, ce n'était pas un vrai rendez-vous amoureux, ça venait juste d'un pari stupide qui l'avait emmené dans une drôle d’attraction.

Le rideau s'ouvrit enfin dans un coulissement et, à l'autre bout de la pièce, Orion découvrit son partenaire du jour. Oui, « son » car il s'agissait visiblement d'un homme. Enfin, le blond n'avait aucune idée de la façon dont la personne se genrait, alors il ne fit aucune supposition, levant le bras pour l'agiter vers l'inconnu, tout en agitant le bras.

« Hé salut, ça va ? Moi c'est Orion, nice to meet you ! »
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'





Présentation - Relations - T-Card - Portable

Orion pilote en #8b0a50
Merci Wonder
avatar
Autre compte : Jane-la-Lavette
Messages : 80
Pokédollars : 1120
Disponibilité : Variable
zone libre : Merci Calliope & Julia pour les vava
Equipe :

Ven 3 Nov - 13:14


My pulsar's racing


J'avais entendu de l'attraction un peu par hasard. Au détour d'un couloir, une conversation perdue entre deux collègues. Cependant, comme je l'ai souvent remarqué, le hasard n'est pas de ce monde. Tout n'est que destinée, et je m'apprêtais  à connaître l'un de mes plus grands moments d'humiliation. Si on ne compte pas la fois où j'ai imité une pose kawaii-desu pour me sortir d'une situation... délicate. Shame on me, mais c'est une autre histoire. Bref ! Même aujourd'hui, je me demande ce qui m'a pris de vouloir mettre mon nez dans ce nid à vipères. EROS, rien que le nom puait la guimauve. J'aurais dû me douter que cela m'éclaterait à la figure. Malgré tout, j'ai été le premier à lever la main pour écrire un article dessus. Sûrement parce que je suis celui qui n'a pas froid aux yeux dans ces bureaux de couanetons mouillés ! Je me souviens avoir lâcher un large sourire à Piggy qui avait soupiré en secouant la tête. Dès que nous étions sorti de la salle de réunion et que nous avions tous des projets plein les bras, j'avais adressé un clin d’œil au groupe de journalistes en pointant mes majeurs vers eux. A moi les gonzesses ! Je m'imaginais déjà avec une belle demoiselle sous le bras, lui susurrant des exploits plus ou moins tissés par mon imagination. J'essayerai de ne pas trop broder... mais où sera l'action si l'on n'obscurit pas les choses ? Les héros ne sont pas nés sans belles histoires.

EROS. Je ne savais pas à quoi m'attendre mais lorsque je me pointais, lundi à la première heure, devant les grilles de l'attraction, je ne pus m'empêcher de hausser un sourcil. Ce que je voyais, c'était une grande porte rose et blanche avec des dessins de poichigeons shiney et des roses sur tout le contour. Le tout failli me faire vomir dans mon verre de coca. Heureusement, je pus ravaler mes sucs gastriques (le coca c'est sacré!). Quel dommage.. Moi qui adorait les fêtes foraines : ces attractions qui vous retournent l'esprit, le parfum des barbes à papa et des chichis gras. Cela fait des années que je n'y suis pas retourné. Je me rappelle que mon rêve de devenir pilote m'était venu suite à un tour de Simulator Spaceship. Voir cette multitude d'étoiles sur les parois de ce faux vaisseau avait illuminer mes songes pendant des mois. Cependant, il fallait se rendre à l'évidence : je ne mettrai pas les pieds dans aucun autre vaisseau que cette boîte à conserve...
Je fuma jusqu'au filtre ma cigarette avant de l'écraser du talon. Un robot nettoyeur finira bien par passer par là.

Je me décidais à prendre un ticket et l'homme à la billetterie me fit un large sourire, auquel je répondis par un doigt d'honneur, avant de me donner un questionnaire. J'y répondis rapidement et l'on me dirigea vers l'une des portes de l'attraction.  Je jeta un coup d’œil aux instructions : Interdit de fumer (forcément), Interdit aux mineurs (heureusement), Interdit aux pokémons de plus de 1m et de 20kg (logique). L'image d'un wailmer dans la minuscule cabine m'arracha un sourire.

J'entrais dans la cabine, refermant la porte derrière moi. La pièce était sombre et séparé en son milieu par un rideau rouge et une table. J'effleurais l'étoffe du bout des doigts. Du velours. Je parierai ma virilité qu'en moins de deux semaines ils finiront dégueulassés par des petits cochons. Je parle bien entendu de chewing-gums ! Bande de gros dégoûtants, vous avez vraiment l'esprit mal placé...
Je m'assis sur la chaise juste devant la table. Soudainement, un élan de nervosité me prit. Je ne savais pas ce qui pouvais y avoir derrière ce rideau. Peut-être une vraie tarenbulle se tenait de l'autre côté ou pire une sorte de lipoutou humaine ! Un frisson me parcouru. Pense à des nichons Prism ! Elle aura une crinière de feu, une belle poitrine. Elle rira à mes blagues et acceptera que je lui payes un verre après les dix minutes d'EROS. Cependant, je ne pouvais taire cette petite voix au fond de ma tête car si une femme si parfaite existait elle serait déjà au bras d'un homme et non à payer 500 Pokédollars pour chercher un mec. Je déglutis. Non, il ne fallait pas que je pense à ça ! Boobs ! Big BOOBS ! BIG BIG B-

Une petite musique d'ambience retentit dans la cabine et lentement, le rideau s'ouvrit. Pitié pas de tarenbulle ni de lipoutou. Pitié. Pas de fan de pokémon fée ! Tout mais pas cela... La musique se tut comme pour marquer un instant dramatique. Prudemment, j'ouvris les yeux - quand les avais-je fermé? - la première chose que je vis fut deux mains fines. Elle devait être jeune et prendre soin d'elle. Alors peut-être que cette expérience n'allait pas être si terrible ? Plein de courage, je me redressa, tout sourire. Elle était blonde avec des yeux bleus, malheureusement, elle manquait un peu de poitrine mais... Attendez...

En un instant, toutes les couleurs de mon visage disparurent. Ce n'était pas une femme. C'était un homme. Je crois qu'il me dit quelque chose mais je n'entendis pas. Je me sentais mal... Je me leva à toute vitesse et frappa contre les parois de la cabine. "Sortez moi d'ici ! Je ne suis pas gay ! Help !"

—fleur ✿



Idiot Smile #ff9933
Cinq heures du mat', j'ai des frissons. Je claque des dents et je monte le son. Seul sur le lit, dans mes draps bleus froissés. C'est l'insomnie, sommeil cassé. Je perds la tête et mes cigarettes sont toutes fumées dans le cendrier. C'est plein d'Kleenex et d'bouteilles vides. J'suis tout seul, tout seul, tout seul.
©️ Joy
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Nicktoons Nitro Racing
» Twisted - Nitro Sunt Racing
» [MegaDrive 32x] Virtua racing : Deluxe
» [VDS] Virtua Racing
» Ford Racing: Full Blown

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: